Chakhchoukha algérienne

TasteAtlas : Chakhchoukha algérienne en tête du classement mondial

La cuisine algérienne se caractérise par une richesse tirée de la production terrestre et marine. C’est une cuisine méditerranéenne et nord-africaine ayant pour substrat la cuisine berbère. Cela place la cuisine algérienne en tête du classement TasteAtlas.

En fait, TasteAtlas est un guide de voyage experiential sur les cuisines traditionnelles internationals. Il rassemble des nombreuses recettes authentiques, plusieurs critiques culinaires et des nombreuses recherche sur des ingrédients locaux et des plats populaires dans plus de 50 pays à travers le monde. Fondée en 2015 par l’entrepreneur et journaliste Matija Babić, TasteAtlas produit un classement annuel de la meilleure cuisine du monde.

Chakhchoukha
TasteAtlas : Chakhchoukha algérienne en tête du classement mondial

La Chakhchoukha algérienne est arrivée parmi les premières places, comme la meilleure cuisine du monde. Ce délice algérien s’est classée 14e parmi 50 plats de divers pays du monde. Le plat algérien, Chakhchoukha, a marqué 4,6 points, surclassant plusieurs plats internationaux.

Chakhchoukha est un plat algérien populaire, notamment dans la ville de Constantine, la ville de M’sila et les villes de l’est algérien, Khenchela, Annaba, Biskra, Sétif et des villes steppiques comme Djelfa et Laghouat.

Ce plat est préparé dans plusieurs fêtes algériennes, en particulier lors des mariages, et est une pâte mélangée à partir de blé tendre, d’eau et de sel. Bien pétrir, puis découper en petits morceaux et ouvrir le petit morceau avec la paume de la main, notamment pour fluidifier la pâte et la faire cuire en marmite.

Étymologie de La Chakhchoukha algérienne

Du berbère chakhchakh, qui signifie « émietter », le terme chakhchoukha possède plusieurs graphies. On peut penser à une origine onomatopéique que l’on retrouve dans le monde turcophone avec tchakhtchukh pour le “frou-frou des soies” ou d’étoffe neuve en ouzbèk de Boukhara.

On trouve différentes variétés locales, telles que la chakhchoukha de Biskra ou la chakhchoukha de Constantine en Algérie. Elle est appelée rougueg dans l’Ouest algérien.

La recette de La Chakhchoukha algérienne

La chakhchoukha est un mets de fête se composant de pâte de semoule émiettée, cuite à la poêle, arrosée de sauce tomate rouge à la viande, épicée, de pois chiches et, dans quelques régions, de courgettes, de carottes et de navets, de fèves ou encore de pommes de terre. Elle est parfois servie avec du lait fermenté (leben).

Le site TasteAtlas promeut la cuisine et la culture algérienne

 

View this post on Instagram

 

A post shared by TasteAtlas (@thetasteatlas)

TasteAtlas a mis en place sur sa plateforme une carte interactive qui référence de nombreuses spécialités algériennes locales. Comme la Rechta, la Chorba frik, et des fromages algériens comme la Takamarit de Ghardaïa et le fromage Bouhezza de Oum El Bouaghi . Pour chaque plat traditionnel, le guide TasteAtlas propose un texte bien détaillé en anglais qui retrace son histoire, ses origines et ses recettes possibles.

En plus des recettes algériennes, la carte associée répertorie les références de plus de 10 000 plats et boissons du monde entier. et des restaurants où vous pourrez les déguster.