La cuisine algérienne se caractérise par une richesse tirée de la production terrestre et marine. C’est une cuisine méditerranéenne et nord-africaine ayant pour substrat la cuisine berbère.

Le hmiss ou felfel b’tomatich, ifelfel en Kabylie, felfla dans la région d’Oran, est une salade algérienne à base de poivrons et de tomates grillés, hachés, mélangés et assaisonnés d’huile d’olive.

On commence par mettre l’ail, les tomates hachées et l’huile dans une poêle quelques minutes, ensuite on y ajoute les poivrons et on écrase bien le tout avec une fourchette ou dans un mortier en bois, le mehraz. On le sert ensuite dans une assiette.

Hmiss est accompagnée de la kesra

Hmiss
Hmiss est accompagnée de la kesra

En Kabylie, il est préparé avec les mêmes légumes, ensuite assaisonné d’huile d’olive, parfois on y ajoute des œufs battus à la fin, on mélange et on laisse cuire tout doucement. À Tlemcen, il est préparé avec de l’huile d’olive, des poivrons, des tomates, de l’ail, des œufs, de la coriandre et il est parfumé au carvi.

Recette de Hmiss

Le hmiss est préparé partout en Algérie, avec des petites différences d’une région à l’autre. Ainsi, dans l’est algérien, il est préparé avec de l’ail, des tomates et des poivrons grillés.

La transformation de piment et de poivron en Hmiss