Les 05 plats algériens à goûter au moins une fois dans sa vie

186
plats algériens
Les 05 plats algériens à goûter au moins une fois dans sa vie

La gastronomie algérienne reflète son histoire, et de par le nom de ses plats et la saveur de chaque repas, on devine les traditions métissées de l’Algérie.

Malheureusement, cette richesse culinaire finit par avoir peu de valeur en dehors des ménages algériens. Nous aimons manger une cuisine traditionnelle en famille.Cette tradition se transmet de génération en génération, mais il existe peu de restaurants gastronomiques qui offrent la diversité de la cuisine algérienne, que ce soit en Algérie ou à l’étranger.

Pour vous faire découvrir les traditions culinaires de l’Algérie, nous avons sélectionné cinq plats algériens que vous devez absolument goûter une fois dans votre vie.

Chakhchoukha

Chakhchoukha

La chakhchoukha ou rougueg (dans l’Ouest de l’Algérie), est une spécialité culinaire algérienne. Elle provient des régions du Constantinois et des Aurès (dans une grande partie du centre, du sud, de l’est, et toute la région des Aurès) et de Biskra.

La chakhchoukha (du Tamazight chaoui, chakhchakh, qui veut dire « émietter ») est un mets de fête se composant de pâte de semoule émiettée, cuite à la poêle, arrosée de sauce tomate rouge à la viande, épicée, de pois chiches et, dans quelques régions, de courgettes, de carottes et de navets, de fèves ou encore de pommes de terre. Elle est parfois servie avec du lait fermenté (leben).

Il existe plusieurs variétés de chakhchoukha selon les régions, comme dans les régions algériennes d’Annaba, Constantine et Sétif, au sud de Batna, Biskra et El Oued, même dans le Mzab et le Hoggar.

Rechta

rechta
rechta

La rechta (écrit aussi parfois richta) est un plat à base de vermicelles frais artisanaux. Elle est en particulier le plat symbolique de la cuisine algéroise.

Le mot proviendrait du persan rista, signifiant « fil » et communément utilisé pour désigner des pâtes. Le mot rechta est berbérisé sous la forme tarechta, encore conservée à Oran et Tlemcen, le mot provient de la racine rkt ou rcht.

Selon Ibn Khaldoun, la rechta est originaire du monde turco-mongol. En effet, les écrits de l’historien font mention de ce plat en l’an 1401, lors de sa rencontre avec Tamerlan, où il lui aurait été servi un plat mongol appelé la richta.

La rechta est un symbole de la gastronomie algéroise. Elle est souvent consommée durant l’Aïd el-Fitr, mais elle est surtout préparée lors des fêtes religieuses, telles que le Mouloud ou l’Achoura et des fêtes familiales, comme les baptêmes, les fiançailles ou les mariages.

Ce plat est généralement accompagné d’une sauce blanche parfumée de cannelle. Les ingrédients principaux de la rechta sont les vermicelles fraîches, la viande, le poulet, les pois chiches, le navet et la courgette.

L’ham Lahlou

L’ham Lahlou
L’ham Lahlou

Le lham hlou, lham lahlou, ou tadjine lahlou, qui veut dire « viande sucrée » ou « tadjne doux », est un plat sucré originaire d’Algérie fait à base de viande et de pruneaux principalement, avec éventuellement des abricots et décoré de raisins secs et d’amandes dans un sirop de sucre et d’eau de fleur d’oranger.

Ce plat est servi comme entrée ou comme dessert durant le ramadan et à l’occasion de fêtes de mariage.

Le lham lahlou peut être préparé à partir de viande de mouton, de prunes parfumés à la cannelle et à la fleur d’oranger. Il peut également contenir du beurre8.

La Taguella

La Taguella
La Taguella

La Taguella, ou Taghella, est le plat de base des Touaregs, le pain du désert cuit sous la cendre. Tagella, tagella signifie « nourriture à base de céréales, nourriture noble, bénie, essentielle », « fleur de farine » et « galette » en tahaggart (pluriel tigellwin), est un mot provenant du Tamazight taga, ou taghediwt, le « chardon d’artichaut » comestible.

Servie dans un grand plat, comme plat unique ou servie avec de la viande de mouton, accompagnée de lait de chèvre, de chamelle ou de brebis, et de thé, la taguella est le plat emblématique des Touaregs et aussi leur nourriture de base.

Kebda Mchermla

Kebda Mchermla
Kebda Mchermla

Si vous aimez les abats vous serez ravis de goûter la kebda mchermla. Il s’agit de foie de mouton ou d’agneau, selon vos goûts en viande, préparé en sauce rouge.

La recette est très simple, la sauce se compose de tomates, ail, persil, coriandre et cumin. La sauce est imprégnée du goût de foie ce qui lui donne du caractère. De même, ce plat cuisiné dans tout le pays a différentes versions. On peut cuisiner la kebda mchermla avec davantage d’épices comme le carvi, le safran ou encore du paprika