Paula Kota Algérie

Paula Kota : « L’Algérie est merveilleuse…et ce qui est promu sur Internet est faux ! » (PHOTOS)

La voyageuse portugaise “Paula Kota” s’est lancée dans un tour à travers l’Algérie en moto, après des années de son désir de découvrir ce pays de près, et c’est elle qui aime faire connaissance avec les gens de différents pays, et les cultures, coutumes et traditions de personnes.

Paula Kota, qui adore le slogan “L’impossible n’est qu’une opinion personnelle”, et qui a visité près de trente pays à travers les continents d’Europe, d’Afrique, d’Asie et d’Amérique, raconte au quotidien Echorouk qu’elle visite un pays chaque année sur ” la passion des voyages et de la moto est son passe-temps depuis de nombreuses années, car cela lui donne un sentiment de liberté et le plaisir de donner la vie. » des choses simples comme le vent, les odeurs et toutes les choses liées au monde réel des êtres humains .”

La voyageuse portugais Paula Kota a débarqué en Algérie par le port d’Oran le 11 novembre, pour partir seule, et accompagnée de ses collègues qu’elle a rencontrés sur Facebook, à d’autres moments, visiter plusieurs villes algériennes comme Ghardaïa, Laghouat, Tolga, Ghoufi, Batna, la capitale et Tipaza.

Paula Kota Algerie 1
L’arrivée au port d’Oran

Paula Kota explique : “Quand j’ai eu l’idée de visiter l’Algérie il y a des années, je “On m’a dit que les femmes ne pouvaient pas faire de vélo ici et que l’obtention d’un visa était très difficile. J’ai hésité pendant des années. Puis, quand j’ai décidé de tester cette information, j’ai contacté l’ambassade d’Algérie à Lisbonne et j’ai obtenu un visa.” semaine d’itinérance dans l’intérieur, et après l’accueil qu’elle a reçu, elle a passé une nuit dans la maison d’une famille algérienne, et a été chaleureusement accueillie par ses camarades cavaliers, et elle a été invitée à manger plus d’une fois par des Algériens, ajoute-t-elle, en disant : “Je dois dire que l’Algérie a été pour moi une belle et surprenante découverte. Toutes les informations qui se répandent sur le pays sur Internet sont fausses et trompeuses. Les gens ici sont très gentils, très gentils et très généreux.”

Paula Kota Algerie 3

“Paula”, qui travaille dans un cabinet comptable à Lisbonne, a l’intention de retourner en Algérie pour une autre occasion de visiter spécifiquement le désert.Remplir le réservoir d’essence d’un vélo avec 11 litres ne coûte que 2,5 euros, a-t-elle déclaré, et elle comptait descendre vers Tamanrasset, mais des obstacles l’en ont empêchée.Parcourir plus de 1 000 km nécessite une préparation logistique et administrative pour la mise en place du projet qu’elle gardera pour la prochaine fois, d’autant que ses congés annuels ne durent que 21 jours et arrivent à expiration.

Paula Kota Algerie 2

Malgré ses éloges pour le climat, la générosité des habitants et la splendeur des paysages, la visiteuse étrangère a noté une note importante partagée par le peuple algérien depuis de nombreuses années : le tourisme n’est pas disponible comme il se doit, mais les deux choses très positives sont que les gens sont excellents et la famille des passionnés de moto est très importante ici.