Tipaza (en berbère tifezza, en arabe : تيبازة tibaza), est une ville algérienne côtière et une commune de la wilaya de Tipaza dont elle est le chef-lieu, située à 61 km à l’ouest d’Alger.

Tipaza est à l’origine une fondation punique en Afrique du Nord. Comme toutes les villes du bassin méditerranéen, elle est conquise par les Romains et fait partie de la province romaine de Maurétanie-Césarienne.

À l’inverse de Timgad et Djémila, dont les ruines apparaissent compactes et facilement lisibles, Tipasa présente un site éclaté : tout n’a pas été dégagé et une bonne partie de la ville, explorée en 1891 par Stéphane Gsell3, est encore sous les sédiments.

La présence de la mer, des reliefs du Chenoua et du Dahra donnent un paysage particulier et un intérêt touristique. De nombreux vestiges puniques, romains, chrétiens et africains attestent de la richesse de l’histoire de cette ville.

Un été en Algérie – Tipaza, la perle de la méditerranée

L’Algérie s’éveille, offrant un nouveau visage. Cette semaine aux commandes de l’émission, Raphaël de Casabianca découvre le pays, d’Alger à Oran, le long d’une côte magnifique. Il rencontre des Algériens qui explorent, se cherchent, innovent ou remettent au goût du jour d’anciennes traditions, recueillant leurs témoignages. Un voyage ensoleillé et étonnant, dans l’atmosphère particulière des beaux mois d’été.

En l’état actuel, les ruines de Tipaza forment deux grands ensembles. Le premier, situé en dehors des murs, à l’entrée de la ville actuelle, à droite de la route qui vient d’Alger, correspond à une grande nécropole avec la basilique funéraire de Sainte Salsa. Le second, c’est le parc archéologique, situé à la sortie ouest de la ville moderne, qui regroupe la majorité des monuments mis au jour.

Entre les deux, près du port, le Musée Public National de Cherchell.