Pitaya

Culture du fruit tropical dragon, «Pitaya» : Une expérience-pilote à Skikda (VIDÉO)

Lancée en 2019 par un investisseur local, en partenariat avec des Chinois, la culture du fruit du dragon rouge (pitaya rouge) sous serres a fini par donner de belles récoltes, a-t-on appris auprès de Mourad Bourkouk, président de la chambre agricole de Skikda.

«La première production mise en vente, il y a un mois à Alger, s’était écoulée en quelques heures, seulement à plus de 1.500 DA le kilogramme», a déclaré M. Bourkouk, en expliquant que le pitaya fait partie des fruits les plus chers au monde.

«Le prix à la consommation de ce fruit atteint des fois les 20 euros sur le marché européen», rajoute notre interlocuteur.

Selon la même source, l’idée d’implanter cette culture asiatique sur les terres locales revient à M. Labidi, un agriculteur de la région de Béni Béchir, à moins de 20 km au sud de Skikda.

le succès de cette culture sur les terres de la région de Beni Béchir devrait encourager à sa génération, surtout en raison de ses dividendes économiques.

Devant cette réussite, la chambre agricole de Skikda vient d’organiser une journée de vulgarisation et de sensibilisation relative à la tenue de la culture du fruit du dragon et à ses dividendes.

7157046
Photo: A droite, M. Labidi, investisseur, avec un partenaire chinois.(Credit: El Watan)

«Nous avons invité à cet effet les jeunes cadres chômeurs, des agriculteurs ainsi que des représentants de l’ANSEJ, l’ANGEM, la Badr-Banque et l’université du 20 août 1955. Le but était de leur présenter le travail accompli par l’investisseur Labidi et de les intéresser aux dividendes économiques de la culture de ce fruit», conclut notre interlocuteur.

Le pitaya, fruit du dragon aux nombreux bienfaits

i102135 pitaya nu

Étanche la soif

Le pitaya est riche en eau ce qui lui permet de participer à la couverture de nos besoins hydriques journaliers.

Riche en antioxydants

Ses antioxydants permettent de ralentir le vieillissement cellulaire. Le pitaya est riche en vitamine C antioxydante qui permet de lutter contre la fatigue, de stimuler le système immunitaire et de lutter contre diverses infections et coups de froid hivernaux.

Riche en fibres

Riche en eau et en fibres, et dépourvu de lipides, le pitaya est un allié de choix lors d’une perte de poids. Ses fibres permettent de lutter contre la constipation.

Antistress

Il est source de magnésium qui va favoriser la détente musculaire et avoir un rôle anti-stress.

Prévient la goutte

Le pitaya permet d’éliminer les excès d’acide urique et ainsi de prévenir la maladie de la goutte.

Le mot du nutritionniste

Le pitaya se déguste uniquement cru ce qui permet de profiter au maximum de ses vitamines et de ses bienfaits. Son apport en antioxydants est loin d’être négligeable. Super fruit à mettre au menu.