Jeux Méditerranéens 2022

Euronews « Road to » Jeux Méditerranéens 2022 : Oran en route vers le succès en voile (VIDÉO)

La deuxième ville d’Algérie, Oran, accueillera les Jeux méditerranéens à partir du 25 juin. Cet événement multisports verra la participation de plus de 6000 athlètes de 26 pays de toute la région méditerranéenne. La voile fera partie des 24 épreuves sportives et des 244 épreuves individuelles.

« Surnommée «la radieuse», Oran (Wahrān en arabe) est une ville aux mille facettes, avec des influences espagnoles, ottomanes et françaises. Cette métropole à l’histoire millénaire, riche en traditions et culture, est aussi tournée vers la modernité », note d’emblée la journaliste de EuroNews Cinzia Rizzi.

La base nautique des Andalouses accueille les compétitions de voile du jeu, située à une trentaine de kilomètres du centre d’Oran.

Dotée d’un magnifique sable blanc, la plage est l’une des plus populaires de la région. Son nom trouve son origine au XVème siècle après que des réfugiés fuyant l’Espagne, suite à la chute de l’Andalousie, y débarquèrent.

Nazim Addou – Président de la Ligue de voile d’Oran et directeur de la compétition de voile aux Jeux a expliqué à Euronews pourquoi la plage était un choix facile pour les compétitions de cette année.

“Le site des Andalouses a été choisi pour ses eaux et ses conditions parfaites, comme on peut le voir, notamment le vent d’ouest qui domine à cette période de l’année. Nous espérons que nous aurons les mêmes conditions tout au long des Jeux Méditerranéens”, a-t-il déclaré.

Une nouvelle compétitions de voile (iQFOiL)

170 athlètes doivent prendre part aux compétitions de voile qui se dérouleront du 27 juin au 3 juillet.

Les épreuves de voile de la compétition comprennent quelques classiques, comme le Laser Radial féminin et le Laser standard masculin, mais aussi le tout nouveau iQFOiL pour hommes et femmes, qui voit la planche voler au-dessus de l’eau et atteindre des vitesses de pointe de 30 nœuds. Cela deviendra une discipline olympique à Paris 2024, les Jeux d’Oran sont donc considérés comme un bon test pour les véliplanchistes.

Fatima Abid
Fatima Abid, championne d’Afrique de planche à voile 2016 – Credit : Euronews

“Le grand défi auquel nous sommes confrontés est la nouvelle planche olympique, l’iQFOiL”, explique Fatima Abid, championne d’Afrique de planche à voile 2016. “Nous avions l’habitude de surfer sur la planche RS:X, avec laquelle vous restez sur l’eau. il faut aller au-dessus de l’eau.”

Alors que la compétition devrait être féroce, il y a de grands espoirs que les athlètes algériens puissent exceller lors des épreuves de voile de cette année. Et, comme l’explique Amina Berrichi, championne d’Afrique de planche à voile 2019, ils feront tout ce qu’ils peuvent pour rendre leur pays d’origine fier.

“Le ministère de la Jeunesse et des Sports et tous les responsables comptent beaucoup sur la voile et en ont fait une priorité. En tant que sportifs, nous ferons de notre mieux pour faire flotter le drapeau, inchallah (si Dieu le veut), nous espérons tous que le meilleur.”

Protéger l’environnement des plages d’Oran

La protection de l’environnement est une priorité absolue pour les organisateurs pendant les Jeux. Fin avril, le bureau de Wilaya (Etat) de l’Observatoire National de la Société Civile et le comité d’organisation des Jeux Méditerranéens (COJM), ont tenu une réunion visant à enrichir le programme des activités liées à l’événement. Les ateliers portaient sur la jeunesse et le sport, le tourisme, la culture et les arts, le volontariat et la citoyenneté, l’environnement et le développement durable.

L’une des initiatives issues de ces ateliers a été l’organisation de journées bénévoles pour aider à nettoyer le littoral oranais.

Aïn el Turk Souad Rechoum est membre de CAP Environnement, un groupe local qui organise régulièrement des « journées de nettoyage » sur le littoral oranais.

“Le rôle de l’association est de retirer tout le plastique – bouteilles, sacs. On nettoie en mer et on nettoie aussi tout le littoral, pour un meilleur environnement.”