Belgacem HABA

Dr. Belgacem HABA, le chercheur algérien aux 1000 brevets d’invention

Lorsque la science et le travail se rejoignent, de grandes réalisations doivent naître qui profitent au monde, et c’est exactement ce que le professeur Belgacem Haba, fierté des musulmans. Il est né en 1957 à El-Meghaier, wilaya d’El-Oued, Algérie.

5ae211e01a00003100cdcf79
Haba Belgacem 1965 -1977

Après avoir terminé ses études et obtenu son baccalauréat en physique de l’Université de Bab-Ezzouar, en Algérie, en 1980. Belgacem a déposé sa candidature pour étudier à l’étranger aux frais de l’État algérien.

“Je ne m’attendais pas à ce que mon nom figure sur la liste des étudiants qui ont été envoyés aux États-Unis”, a déclaré dans une interview. Mais la surprise fut agréable lorsqu’il fut choisi pour rejoindre l’une des universités les plus prestigieuses au monde.

haba 1Haba a finalement rejoint l’Université de Stanford en Californie au début des années 1980 où il a obtenu un doctorat en science et ingénierie des matériaux en 1988, dans le domaine de l’énergie solaire. Il a également obtenu de la même université deux masters en physique appliquée et en science des matériaux.

Bien que le parcours de Belgacem avec les inventions ait commencé il y a 27 ans, il a lancé sa carrière de chercheur des années auparavant lorsqu’il a rejoint IBM en 1988, spécialisé dans le développement et la fabrication d’ordinateurs et de logiciels.

HabaC’est durant cette période qu’il tombe amoureux de son expérience et de ses compétences et décide de voyager au Japon, où il travaille pendant six ans dans le domaine de la recherche électronique avec les NEC Central Research Laboratories à Tokyo, Japon. En 1996, il retourne aux États-Unis pour renouveler sa carrière dans la recherche et les inventions.

show photoLe Dr Haba a rejoint Xperi (anciennement Tessera) en 1996 et est maintenant son Senior Technical Fellow et Vice Président. Aujourd’hui, il dirige l’équipe d’orientation de la division R&D électronique. Ses dernières activités incluent le développement de technologies 3D pour mobiles et serveurs. 

Le Dr Haba faisait partie de la division Data Center Platforms de Google en tant que cadre supérieur et avant cela, il a cofondé SiliconPipe Inc. en 2002, une startup d’interconnexion à large bande basée sur Silicon Valley qui a été rachetée par Samsung. Il a également dirigé la division R&D des emballages avancés chez Rambus.

5ae216691e00001a008e3bbe
Frost & Sullivan Award 2014

Le chercheur algérien Belgacem, amoureux de sa carrière aux États-Unis d’Amérique, détient 444 brevets, et il fait partie des « Arabes les plus inventifs d’Amérique », classé parmi les cent scientifiques les plus inventifs de l’époque moderne, avec plus de 1600 brevets et demandes de brevets dans le monde. Ce pionnier des inventeurs arabes a remporté le prix Son Altesse Cheikh Salem Al-Ali Al-Sabah dans sa treizième édition pour l’année 2019.

En fait, son premier brevet a été accordé en 1990, et il a passé sept ans avant que sa deuxième invention ne soit accordée, mais les choses ont changé et le rythme des inventions s’est accéléré. Le chercheur a déclaré que depuis quelques années, il a déposé un brevet chaque semaine et depuis début 2017, il a déposé sa présence dans 26 brevets.

Les dernières statistiques fournies périodiquement par le site spécialisé freepatentsonline indiquent que les brevets de Belgacem Haba ont atteint 1698 inventions, toutes dans le domaine de l’électronique et de la micro-technologie.

Institut Haba : Accélarateur de Startups

En 2017, il réalise son plus grand rêve en ouvrant l’Institut Haba en Algérie pour aider les jeunes entrepreneurs.

« L’Institut Haba soutient et accélère les startups algériennes à fort potentiel d’innovation dans les secteurs de la technologie, de l’énergie, de la santé, de l’agriculture, de l’eau, et de toute innovation susceptible de contribuer au développement du pays », précise le site Internet lancé par le chercheur. Initiative qui a reçu “plus de demandes que prévu”.

Dernièrement, le professeur Haba a été intégré au conseil national de la recherche scientifique et des technologies “CNRST” par le président Abdelmadjid Tebboun. Ce dernier a offert le chercheur Belgacem Haba la médaille de l’Ordre de mérite national Achir, le 4 décembre en cours en marge de la conférence sur la relance économique au palais des nations.

Le CNRST est un outil très important pour encourager la recherche scientifique, forger la prise de décision et soutenir l’économie nationale.

1 thought on “Dr. Belgacem HABA, le chercheur algérien aux 1000 brevets d’invention”

  1. Pingback: L'Ambassade des Etats-Unis en Algérie est fière de l'inventeur algérien, Dr. Belgacem Haba -

Comments are closed.