11 beaux parcs nationaux à visiter en Algérie

535
Tassili N’Ajjer
Le Parc National du Tassili n’Ajjer | Credit : Twitter -Discover Algeria

L’Algérie, est le plus grand pays d’Afrique, la flore et la faune de ce beau pays est sans aucun doute l’un des pays les plus uniques du continent africain. C’est pourquoi l’Algérie a créé 11 beaux parcs nationaux pour assurer au mieux la protection d’échantillons représentatifs des différents paysages, forêts, flore et faune qui composent la diversité du pays.

Ces 11 parcs abritent des plantes impressionnantes, uniques par leur diversité et leur rareté. Il existe un grand nombre de mammifères et de nombreux types d’oiseaux, ils sont accompagnés de formations rocheuses anormales, de sites historiques, de ruines et de gravures rupestres. Chaque parc a sa particularité. Chaque parc national n’a pas de prix.

Le Parc National de l’Ahaggar

Le Parc National de l’Ahaggar | Credit : Mohammed Amri

Le fabuleux narc national d’Ahaggar est situé sur le massif du Hoggar et fait partie géographiquement de la capitale de l’Ahaggar, Tamanrasset. Il a été déclaré parc national en 1987 et a été inscrit sur la Liste du patrimoine mondial par l’UNESCO en 1988. Le parc Ahaggar couvre une superficie de 450 000 kilomètres carrés et abrite un patrimoine culturel et naturel fascinant. Il contient des sites archéologiques d’il y a 600 000 à 1 million d’années. Un véritable musée à ciel ouvert.

Le Parc National de Belezma

Le Parc National de Belezma | Photo : DR

Le parc national de Belezma est situé à Batna. Ce beau parc a été classé parc national en 1984. Le parc occupe une superficie de 26 250 hectares, est une montagne, avec des reliefs accidentés, des pentes abruptes et une végétation dense. Le parc Belezma marque le début du bloc Aurès Algérie.

Le Parc National de Chréa

Le Parc National de Chréa | Photo : DR

Le parc naturel de Chréa couvre une superficie de 26000 hectares. Il est situé à environ 50 kilomètres au sud-ouest d’Alger dans le centre de l’Atlas Blidean. Le parc de Chréa a été classée parc national en 1983. En 2002, ce parc a été reconnue comme une réserve mondiale de la biosphère. Le parc de Chréa compte au moins 1200 espèces de flore et de faune, dont le cèdre, le chêne-liège, le pin d’Alep et le chêne vert.

Le Parc National du Djurdjura

Le Parc National du Djurdjura | Photo : DR

Le parc national de Djurdjura est situé au nord-est de la région très montagneuse de l’Algérie entre les deux wilayas de Bouira et Tizi-Ouzou. Il s’agit d’un parc atypique, couvrant une superficie de 18 500 hectares. Son climat méditerranéen et continental en fait l’un des biomes de montagne les plus riches. Il ne compte pas moins de 600 espèces de plantes.

Parc National El Kala

Parc National El Kala | Photo : DR

Le parc national El Kala est situé au nord-est de l’Algérie. Ce beau espace naturel a été classé parc national par l’UNESCO en 1983 et réserve mondiale de biosphère en 1990. Ce beau parc est d’une superficie de 76 438 ha, le parc national de El Kala est considiré l’un des plus grands parcs nationaux dans le pays et le plus riche du nord de l’Algérie. Ce paradis comprend plusieurs paysages naturels ainsi que la faune et la flore les plus diversifiées de toute l’Algérie.

Le Parc National de Gouraya

Singe magot dans le Parc National de Gouraya | Crédit : Ath Salem

Le parc national de Gouraya est situé sur la côte est de l’Algérie à Béjaia. Le parc couvre une superficie de 2080 hectares et présente une richesse archéologique et esthétique extraordinaire, en particulier le sommet de la montagne des singes, la forteresse des guraya, la promenade du Cap Carbon et les merveilleuses falaises. Cee parc a été reconnu comme réserve de biosphère par l’UNESCO en 2014.

Le Parc National du Tassili n’Ajjer

Le Parc National du Tassili n’Ajjer | Crédit : Twitter -Discover Algeria

Le parc national du Tassili n’Ajjer est situé dans le bloc Tassili n’Ajjer de Djanet dans la Wilaya, Illizi, dans le sud-est de l’Algérie. En raison de l’énorme richesse du parc, en particulier des célèbres gravures et peintures rupestres, le Tassili a été classé parc national en 1972. Le parc a ensuite été inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO en 1982, et a été inscrit comme réserve de l’humanité et de la biosphère en 1986.

Le Parc National de Taza

Le Parc National de Taza | Crédit : Rachid Imekhlef

Le parc national de Taza est situé dans la parcelle forestière de Guerrouche près de Jijel dans le nord-est de l’Algérie. Le parc couvre une superficie de 3807 hectares et est considéré comme unique dans le bassin méditerranéen en raison de sa diversité. Le parc national de Taza est composé de zones montagneuses de basse altitude. Son point culminant est Kountet El Kern (Kountet El Kern) à 1121 mètres d’altitude. Le parc de Taza est classé Réserve mondiale de la biosphère par l’UNESCO depuis 2004.

Le Parc National de Théniet El Had

Le Parc National de Théniet El Had | Crédit : Pintrest

Le parc national de Théniet El-Had est situé au nord-ouest de l’Algérie à de la willaya de Tissemsilt. Il couvre une superficie de 3425 hectares, dont 2968 hectares sont couverts de végétation. Sa flore comprend principalement le chêne de l’Atlas, le chêne vert, le chêne-liège et le chêne zen.

Le Parc National de Tlemcen

Le Parc National de Tlemcen | Crédit : DR

Classé parc national en 1993, Le parc national de la ville de Tlemcen est situé au nord-ouest de l’Algérie. Il occupe une superficie de 8225 hectares, riche en biodiversité, et une grande variété d’animaux et de plantes. Le parc possède également de nombreuses attractions historiques, telles que les ruines de Mansourah, et des sites naturels tels que la légendaire cascade El Ourit.

Le Parc National de Babors

Le Parc National de Babors | Crédit : DR

Le dernier parc de notre liste et celui de parc national de Babor-Tababort, qui recèle un écosystème très riche en espèces animales et végétales sur une superficie globale de 23 656 hectares, qui couvre l’ensemble de trois wilayas : Sétif (11 909 ha), Béjaïa (7 478 ha) et Jijel (4 269 ha).

Le parc national de Babors s’étend aux étendues sauvages de 3 willayas suivantes : Sétif, Béjaïa et Jijel. Le parc national de Babors vient d’être classé en zone protégée dans la catégorie des parcs nationaux en avril 2019.

Selon le bulletin n° 30, le Parc National de Babor-Tababort cache désormais un écosystème très riche d’espèces végétales et animales.