Deglet Nour

La Deglet Nour est officiellement protégée par l’OMC

Les dattes “Deglet Nour” d’Algérie sont désormais protégées par l’Organisation mondiale du commerce (OMC), selon le Consommateur algérien et son Organisation pour la protection et l’orientation de l’environnement (APOCE).

Après cinq ans d’attente, « Deglet Nour Dogla » est désormais sous Indication Géographique Protégée (IGP), a indiqué l’APOCE sur Facebook.

APOCE a noté que le produit algérien « Deglet Nour Tolga » au titre de l’IGP est reconnu et protégé au niveau régional et international.

Pour rappel, une Indication Géographique Protégée (IGP) identifie un produit agricole, qu’il soit brut ou transformé, dont la qualité, la réputation ou d’autres caractéristiques sont liées à son origine géographique.

La romancière algérienne Ahlam Mostaghanmi a écrit sur Twitter : “Le nom de la ville remonte à 1903 lorsque les premiers touristes américains ont visité l’Oasis de Biskra et Torga, impressionnés par les fruits dorés qui s’y trouvent…”.

“Quatre-vingt-quinze pour cent des dattes produites aux États-Unis proviennent de Deglet Nour en Algérie”, a-t-elle déclaré.

Deglet Nour veut se relancer à l’export

Durant le premier semestre 2019, notre pays a exporté 27 000 tonnes, d’une valeur de 45 millions de dollars, en hausse de 70% par rapport à la même période de 2018.

L’Algérie dispose de tous les atouts qui lui permettent de devenir un acteur mondial de la datte. De par sa production en nette progression et les exportations qui ont enregistré un accroissement considérable de plus de 250% en volume ces cinq dernières années, notre pays est en mesure de s’offrir la place de leader sur le marché international.

L’Algérie produit plus d’un million de tonnes de dattes annuellement. Les exportations sont passées de 21 000 tonnes à 52 000 tonnes entre 2013 et 2018 soit une progression de 250%.