henné

Le tatouage au henné naturel, une tradition ancrée chez la femme algérienne

Le henné (Lawsonia inermis), également connu sous les noms de mehndi, mendhi, mehendi (ou mehandi), ḥenna, lḥenni ou anella, est un arbuste épineux de la famille des Lythracées pouvant atteindre plusieurs mètres de haut. Ses feuilles sont principalement utilisées comme colorant ou tatouage mais la tradition leur octroie également d’autres vertus dont médicinales.

Pratique ancestrale chez les femmes Annaba, le tatouage éphémère au henné naturel avec des motifs modernes, assorti de khôl (antimoine) et de Souak, continue de constituer des attributs incontournables pour la beauté féminine de la région, à l’occasion notamment de la célébration des fêtes religieuses.

Pour s’embellir lors des réjouissances particulièrement les jours de l’Aïd (El fitr ou El Adha), les femmes de Ghardaïa recourent encore aux matières cosmétiques naturelles héritées de ses aïeux, dont surtout le henné naturel.

271184331 672647667258983 2600243658301292043 n
Le tatouage au henné naturel, une tradition ancrée chez la femme algérienne

Les feuilles de henné cueillies dans les régions de Biskra et El Oued, sont les plus prisées et occupent une place importante dans la préparation de la pâte utilisée dans l’esthétique féminine et le tatouage éphémère avec l’introduction de dessins et motifs figuratifs souvent inspirés de l’environnement.

Symbole de joie, de réunification familiale et de baraka, le tatouage éphémère au henné naturel est effectué depuis des lustres par les femmes sous forme de pate qu’on applique tel un colorant sur les cheveux, ou pour embellir les doigts, les ongles ainsi que les paumes de mains, a expliqué Hadja Saïdia du quartier de Theiniet El Makhzen, au sud de la ville de Ghardaïa.

37388783
Le tatouage au henné naturel, une tradition ancrée chez la femme algérienne

“Chaque femme s’applique dans la préparation de la pâte utilisée pour le tatouage au henné”, relève-elle ajouté, signalant que la “recette” diffère d’une femme à une autre. Pour ce faire, les feuilles de henné sont séchées puis broyées pour en faire une poudre, à laquelle sont ajoutés huile d’olive, jus de citron, fleur d’oranger, huile de cade et un peu d’eau chaude pour constituer une pâte qui sera appliquée sur les paumes des mains, les cheveux et autres pieds.

Les bienfaits du henné

En plus d’être crédité de la baraka, l’on continue à prêtre au henné des vertus thérapeutiques contre les champignons et les maladies de la peau, étant même considéré comme un cicatrisant pour certaines plaies, a soutenu un herboriste de la région.

Pour cela et à l’approche des fêtes religieuses et es cérémonies de mariage, les herboristes sont pris d’assaut par la gent féminine qui y vient s’approvisionner en feuilles de henné naturelles originaires de Biskra où El Oued, produit incontournable pour l’esthétique et la séduction.