Ghardaïa

Le patrimoine culturel immatériel de Ghardaïa

La convention de l’UNESCO 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel définit ce “patrimoine culturel immatériel” par l’ensemble des pratiques, représentations et expressions, des connaissances et savoir-faire que les communautés et les groupes et, dans certains cas, les individus, reconnaissent comme partie intégrante de leur patrimoine culturel. Ledit patrimoine, appelé parfois “patrimoine culturel vivant”, concerne les domaines suivants :

les traditions et expressions orales, y compris la langue en tant que véhicule pour le patrimoine culturel immatériel, les arts du spectacle, les pratiques sociales, rituels et événements festifs, les connaissances et pratiques concernant la nature et l’univers, les savoir-faire liés à l’artisanat traditionnel.

Transmis de génération en génération, le patrimoine culturel immatériel, est recréé de manière permanente par les communautés et les groupes en fonction du milieu dans lequel ils vivent, des rapports qu’ils entretiennent avec la nature et de leur histoire. Le patrimoine culturel immatériel procure aux populations et aux communautés un sentiment d’identité et de continuité ; la sauvegarde de ce patrimoine promeut, nourrit et favorise le développement de la diversité culturelle et de la créativité.

Ghardaïa
Tapis de Ghardaïa – un label algérien de haute gamme | @mohammed_ftg

Ghardaïa est réputée depuis fort longtemps par la diversité de son artisanat, notamment le tissage du tapis (Tapis haute laine, tapis ras, tapis motifs berbères, carpette, coussins, hambels…et), ce tissage traditionnel connu par son unicité, son authenticité, ses formes… Le travail de la laine fournit plusieurs types de vêtement familiaux ‘ Kachabia, burnous, gandoura Mozabite, Khomris…autre forme d’artisanat la dinanderie, la poterie. la tannerie.

Fête de ‘’YENNER ‘’

Janvier nouvel an Amazigh : célébré chaque année par la préparation d’un met sucré dénommée ‘’ arfis’’.

’’ FOURAR’’ Février

A l’orée de la saison du printemps, les habitants de la région effectuent des visites des mausolées funéraires et les saints de la région ou des cercles de Dikr et des donations sont effectuées a l’occasion.

La fête du tapis

Annuellement en mois de Mars, la région de Ghardaïa célèbre par l’organisation d’un défilé de chars ornés de tapis des différentes régions d’une foire de produits de l’artisanat des jeux et chants folkloriques.

Le Mois du patrimoine

A travers l’ensemble des localités de la région et du Maghreb Plusieurs activités scientifique et culturels sur le patrimoine sont organisées entre le 18 avril ‘’journée mondiale du patrimoine ‘’ et le 18 mai ‘’journée mondiale des Musée’’ décidé a la suite de la conférence de Casablanca en 1995.

La célébration de la naissance du Prophète ‘’ MOHAMED ‘’ QLSSL

Cette fête très prisée dans la région est célébrée en présence des habitants de la région par .des chants religieux des visites familiales. A Ben Izgen, une tradition veut que les enfants allument des flambeaux a base d’huile. par ailleurs, une quantité d’huile est offert traditionnellement a la mosquée.

La fête “AAMAR”

La palmeraie du M'zab
La palmeraie du M’zab, un bout de paradis

En mois de juin début des chaleurs, les habitants du ksar effectuent le déplacement vers les résidences d’été se trouvant dans leurs palmeraies et jardins. A l’occasion de cette transhumance, les enfants sont vêtus d’habits traditionnels , des campagnes de nettoiement des palmeraies sont effectues sous l’autorité des ‘’ Oumanas El sil ‘’ assemblée de notables chargée de la gestion de l’eau et du réseau traditionnel de distribution.

Mariage collectif ou groupe

La région de Ghardaïa est célèbre pour l’organisation de mariage collectif en signe de solidarité avec les couples démunis.

La collection des dattes

Cette fête est célébrée a travers l’ensemble des palmeraies et jardins de la région ou il existe plus de 150 variétés de dattes dont: Bent akbala, Tamdjouhart, Deglet nour une foire de la datte est également organisé.

La fête de ACHOURA

Fête de lAchoura à Ghardaïa Ibaoun un plat traditionnel prisé dans le Mzab
Fête de l’Achoura à Ghardaïa : « Ibaoun », un plat traditionnel prisé dans le M’zab

Une fête religieuse célébrée au mois de Mouharem de chaque année lunaire ou un met dénomme ‘’Ibaoun‘’ est préparé a l’occasion. Les chants de Abianou ‘’ abina nouh sont chanté par les enfants .visites familiales sont également effectuées.

La fête ” ALLAY”

En commencement de la période hivernale a partir le début du mois de Novembre, les habitants résidés dans la palmeraies font le retour vers le ksar, un met dénommé ‘’Iouzan cheikh Hamou El Hadj” est préparé a base de graine de blé et les filles se vêtissent d’habits traditionnel.

MOUASSIM EL HADJ

Est également célèbre a Ghardaia avec les départ et l’arrivée des hadjis pèlerins vers les lieux saint de l’islam par des chants religieux dans les mosquées et le site d’El Moustadjab .

La fête du Mehri ‘’ DROMADAIRE ‘’

Célébrée chaque année a Metlili . Des courses de Méhari sont effectue.