Meskia

La Meskia, un bijou ancestral typiquement algérien

L’Algérie s’est fait connaître pour ses traditions nombreuses et variées dans divers domaines, notamment l’alimentation, l’habillement et, bien sûr, les accessoires.

Comme vous le savez, la robe de la mariée de Tlemcen en 2012 a été classée au sein du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO, et parmi les accessoires que la mariée porte aussi bien dans la région de l’ouest algérien, on trouve la « Meskia » ou « L’ambreya », que nous vous présentons aujourd’hui plus en détail.

La Meskia est un accessoire algérien très apprécié dans la région de l’ Ouest, Tlemcen, Oran, Sidi Bel-Abbès et même Alger et Constantine.

C’est une boîte en or pur avec de belles perforations et gravures et se présente sous la forme d’une grosse goutte d’eau au milieu de la poitrine de la mariée, son poids commence de 10 grammes à 120 grammes d’or pur, la taille d’un poing ou plus petit. Et parce qu’elle s’ouvre et se ferme par un crochet, elle servait à l’origine comme boîte pour mettre du musc et de l’ambre solide, et c’est d’où vient son nom.

Hf30c51f360764a328398be693880b71ah
La Meskia, un bijou ancestral typiquement algérien

En fait, nos grandes mères n’ont pas enrouler la Meskia autour du cou, mais elle était fixée par (les pinces) ce que nous appelons les Bazaïm, sur le côté des épaules, mais aussi une chaîne d’or pur est passée à travers la Meskia pour permettre à la mariée de porter le Meskia autour de son cou.

Autrefois, la Meskia était ornée de pierres précieuses telles que des émeraudes, des diamants et des saphirs. De plus, certains mettaient “Al-Sakhab”, un ancien accessoire algérien à la place de la chaîne en or, pour le rendre plus splendide.

Al-Sakhab est l’un des accessoires algériens, célèbre pour ses différentes méthodes de fabrication à travers le pays, compte plus de trois types. Dont la plus célèbre est de sécher les roses au soleil pendant des jours ou des semaines, puis elles se reposent et s’ajoutent à eux le oud du Qumari, et le musc d’ambre… Pour finalement obtenir la patte ambrée, elle est ensuite façonnée en boulettes pour réaliser enfin une chaîne. Elle peut également prendre des formes telles que des triangles.

C’est pour cela que la Meskia présente une pièce avec une longue histoire en Algérie. C’est l’une des pièces les plus complexes et les plus difficiles dans la façon dont elle est détaillée avec des motifs floraux sculptés, tandis qu’en bas elle est décoré de trois pierres pendantes ou pièces d’or. et malgré la simplicité des outils sur lesquels ils s’appuyaient dans l’antiquité, c’est l’une des pièces riches en détails et en très petites inscriptions.