Mohamed Racim – la mosaïque de la société algérienne

Mohamed Racim, né le 24 juin 1896 à la Casbah d’Alger, mort assassiné le 30 mars 1975, est un peintre algérien, calligraphe, miniaturiste, fondateur de l’École algérienne de miniature.

Il fut spécialiste de calligraphie arabe, enluminée et miniaturiste ; il travailla sur La Vie de Mohammed, prophète d’Allah, le livre d’Étienne Dinet.

Par ses voyages et ses expositions à l’étranger, Mohammed Racim fut un excellent propagandiste de l’Algérie. Après trois expositions des plus réussies dans les trois capitales scandinaves, la Société royale d’Angleterre des miniaturistes et peintres l’élit en 1950 membre honoraire. Ses œuvres furent exposées à Alger, Paris, au musée Galliera, au Caire, à Rome et Vienne.

Mohamed Racim
Bataille-navale
Mohamed Racim
Dans une villa d’Alger
Mohamed Racim
Danseuses orientale
Mohamed Racim
El Amir Abdelkader
Mohamed Racim
Le retour du Calife