Le film “Nos Frangins” de Rachid Bouchareb pour représenter l’Algérie aux Oscars 2023

Le long métrage “Nos frangins” du réalisateur Rachid Bouchareb a été sélectionné pour être proposé aux Oscars 2023 au nom de l’Algérie, annonce le comité de sélection algérien dans un communiqué.

“Nos frangins” a été sélectionné parmi trois autres films, “Houria” de Mounia Meddour, “Halim Erraad”de Mohamed Benabdallah et “La dernière reine” coréalisé par Adila Bendimerad et Damien Ounouri.

Cette première sélection lance le film dans la compétition pour décrocher une place dans la short list des oeuvres retenues pour le prix du meilleur film étranger.

Le comité de sélection présidé par Mohamed Lakhdar Hamina est composé de professionnels du cinéma comme Yasmine Chouikh, Fawzi Saichi, Hassan Kechach, Ali Mahfiche ou encore Salim Aggar.

Nos frangins
Communiqué de presse : le film “Nos frangins” de Rachid Bouchareb

Sur la base d’un scénario cosigné par le réalisateur et la romancière algérienne Kaouthar Adimi, “Nos frangins” restitue l’affaire Malik Oussekine, un étudiant algérien mort suite à des violence de la police française dans une manifestation estudiantine à Paris.

Rachid Bouchareb avait déjà représenté l’Algérie aux Oscars en 2011 avec le film “Hors la loi”.

“Nos Frangins” de Rachid Bouchareb – Extrait

Extrait du film «Nos frangins» de Rachid Bouchareb (France). Projeté dans la catégorie des Flamboyants au Film Francophone d’Angoulême 2022.

«La nuit du 5 au 6 décembre 1986, Malik Oussekine est mort à la suite d’une intervention de la police, alors que Paris était secoué par des manifestations estudiantines contre une nouvelle réforme de l’éducation.

Le ministère de l’intérieur est d’autant plus enclin à étouffer cette affaire, qu’un autre français d’origine algérienne a été tué la même nuit par un officier de police. »

“Nos Frangins”, l’affaire Oussekine pour la première fois au cinéma