Le Grand Sud algérien rouvre (enfin) aux touristes français

Après 14 ans d’interruption, les spécialistes du tourisme d’aventure et les amoureux du désert vont pouvoir reprendre la route de Djanet et du fabuleux désert algérien.

Le nouveau rapport du site touristique français L’Écho touristique indique que les régions désertiques d’Algérie ouvriront au tourisme ce vendredi 14 octobre. Pendant quatorze ans, les déserts du sud du pays étaient interdits à la plupart des voyageurs français.

L’annonce de L’Écho est venue du ministère français des Affaires étrangères, qui a révélé que Djanet, porte d’entrée majeure du sud-est algérien, avait été reclassée d’une forme rouge à une forme orange. Ce changement a été effectué en raison du fait que de nombreux touristes du sud de l’Algérie ont tendance à voyager dans des véhicules rouges.

Mercredi 12 octobre, le gouvernement français a modifié son menu pour permettre la relance du tourisme saharien en Algérie. Le pays a été fermé en raison du terrorisme. Cependant, la compagnie d’assurance n’a pas couvert les voyages dans la région pour des raisons politiques.

Le Grand Sud algérien
Le Grand Sud algérien rouvre aux touristes français | mise à jour le : 12 octobre 2022

Selon un consultant en voyages, le Sahara redeviendra un lieu attrayant pour les touristes à partir de janvier 2023. Cela vient de la conclusion d’un arrêt de sécurité de 14 ans, imposé en raison de problèmes de sécurité. Point Afrique, le patron de la société, a déjà entamé une communication avec les responsables algériens pour y restaurer le tourisme.

Air Algérie : un vol charter  Paris-Djanet prévu pour le 17 décembre 2022

Air Algérie
Air Algérie : un vol direct Paris-Djanet prévu pour le 17 décembre 2022

Maurice Freund a expliqué avoir passé une journée avec le consul général d’Air Algérie à Paris. Ils ont trouvé des créneaux de vol qui auraient lieu le samedi soir au départ d’Orly et reviendraient en ville le dimanche matin. « Air Algérie opérera le premier vol charter en 2022.

Le 17 décembre, ils utiliseront un Boeing 737-600 d’une capacité de 300 passagers vers Paris. De là, ils s’envoleront pour Djanet. Selon le créateur du vol charter, cette opération assurera « un vol Alger-Paris le soir et un vol Paris-Alger le matin ».

Le patron de Point Afrique affirme que les autorités algériennes ont garanti qu’elles délivreraient les visas à temps. Il déclare que les représentants du consulat à Paris leur ont assuré que les visas pourraient être obtenus dans les 8 jours pour toute personne voyageant vers leur vol. Peu importe d’où vient le voyageur – Nantes, Strasbourg ou Paris – il obtiendrait un visa à temps.

Cela dit, Le Grand Sud algérien est prêt à retrouver les touristes français. Selon Echo Touristique, l’opérateur Point Afrique a dépêché en 2005 pas moins de 3 350 clients dans le sud algérien avec ses partenaires professionnels de l’excursion. Il a enregistré un pic de 1 200 passagers hebdomadaires en 2007, au départ de la France vers Tamanrasset, Djanet et Timimoun.