Tiferdoud

Ben N’co à Tiferdoud : « le plus haut, le plus beau et le plus propre village de Kabylie » (VIDÉO)

Ben N’co voyage depuis plus de 10 ans. Il adore voyager en sac à dos pour explorer le monde et partager ses voyages au Maroc, en Turquie, en Amérique latine… mais au fil des années, sa communauté a été très active sur les réseaux sociaux et l’a invité à voyager en Algérie.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ben N’co (@ben.nco)

Après avoir visité de nombreuses villes algériennes à commencer par Oran, Mostaganem puis Alger. Ben a décidé de poursuivre son périple en direction de la Kabylie. Le premier arrêt est Béjaïa qui s’appelle la petite Kabylie. Ben a apprécié la gentillesse des habitants de Béjaïa et la beauté architecturale et naturelle de cette étonnante ville méditerranéenne.

Dans la prochaine étape de son aventure en Algérie, il a décidé de visiter Tizi Ouzou pour profiter des riches trésors culturels et naturels de cette belle partie de l’Algérie. accompagné de quelques amis algériens, il a eu la chance de visiter le beau village de la grande Kabylie appelé : Tiferdoud.

Benjamain a été impressionné par l’engagement des habitants dans le maintien de leur village et comment ils ont appliqué des solutions de recyclage pour sauver l’environnement et donner à la ville de Tiferdoud sa place précieuse en tant que ville la plus belle et la plus propre de la Grande Kabylie et de toute l’Algérie.

Tifardoud (en berbère : Tiferdud, en tifinagh : ⵜⵉⴼⴻⵔⴷⵓⴷ, en arabe : ثيفردود) est un village de 1500 habitants de la commune d’Abi Youcef, dépendant de la daïra d’Aïn El Hammam dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Tifardoud est considéré comme étant le village le plus propre et l’un des plus beaux d’Algérie avec ses paysages majestueux.

Le jeune voyageur Benjamin partage ses sentiments dans chacune de ses vidéos : les Algériens sont hospitaliers et il se sent comme un membre de la famille. Ben était émerveillé par la générosité des Algériens qu’il rencontrait, partout où il allait, quelqu’un lui offrait quelque chose ou un bon mot, et trouvait qu’ici, on ne refuse pas les cadeaux.

Ben N’co : « Celui qui dit qu’il a été mal reçu en Algérie, c’est un menteur. »