Presse et Médias

AND : les Algériens jettent chaque année 900 millions de baguettes de pain

Une étude de l’Agence nationale des déchets révèle que les Algériens gaspillent 912 millions de baguettes de pain par an, soit 0,92 % du total des déchets ménagers et assimilés. Selon le même rapport, la production individuelle quotidienne moyenne de déchets de pain est estimée à 014,0 kg, avec un volume équivalent à 227 906 tonnes.

Lors de la journée d’information consacrée à la présentation des résultats du premier bilan quantitatif des ordures ménagères et assimilées en Algérie 2019-2021, Akila Boudraa, responsable du service des ordures ménagères, s’est expliquée. La petite famille est celle qui produit le plus de déchets que la grande famille.

La wilaya avec la plus forte production journalière de déchets ménagers et assimilés par habitant est celle d’Oran. Tandis que l’état d’Adrar arrive en bas du classement.

Chaque Algerien jette 20 baguettes a la poubelle chaque annee
Chaque Algérien jette 20 baguettes à la poubelle chaque année.

En avril 2021, le président de la Fédération nationale des boulangers annonçait que sur les 50 millions de baguettes produites chaque jour en Algérie, plus de 20%, soit 10 millions, finissent dans les décharges publiques. Si l’on en croit ce chiffre, la quantité de pain gaspillée en Algérie chaque année serait de 3,65 milliards de baguettes !

Quant à la valorisation des déchets, les données ont montré que le taux de valorisation a atteint 83,9% en 2020, alors que le ministère de l’Environnement vise à porter ce taux à 30% d’ici 2035.

Cette étude est la première du genre en Algérie, car elle a inclus un échantillon représentatif composé de 35 754 logements, 177 972 résidents et 2 262 entités économiques et administratives. Distribué dans 10 états du pays, dont 5 du nord, 3 des hauts plateaux et 2 du sud.

Le gaspillage de pain est un problème important car il contribue à la surconsommation de ressources et à l’augmentation des déchets. Le pain est souvent produit à partir de céréales qui ont besoin de beaucoup d’eau et de pesticides pour être cultivées. De plus, le transport et la transformation de ces céréales en pain consomment de l’énergie et émettent des gaz à effet de serre.

Le gaspillage de pain signifie que toutes ces ressources ont été utilisées inutilement. De plus, le pain jeté finit souvent par être enfoui dans des décharges ou incinéré, ce qui contribue à la pollution de l’air et de l’eau. En réduisant le gaspillage de pain, nous pouvons contribuer à la protection de l’environnement et à la préservation de nos ressources naturelles.

Le gaspillage alimentaire s’oppose aux principes de l’Islam

Le gaspillage de nourriture est interdit en islam car il va à l’encontre de l’un des principaux enseignements de l’islam, qui est l’égalité et la justice sociale. Selon l’islam, toute personne a droit à une alimentation digne et à une vie décente, et il est donc important de veiller à ce que toutes les personnes aient accès à suffisamment de nourriture pour subvenir à leurs besoins.

Le gaspillage de nourriture signifie que des aliments qui pourraient être consommés par d’autres personnes sont jetés et perdus. Cela va à l’encontre de l’idée de partage et de solidarité, et peut entraîner des inégalités et des injustices sociales.

En outre, le gaspillage de nourriture est aussi considéré comme un péché en islam car il gaspille des ressources et des biens qui ont été créés par Dieu et qui devraient être utilisés de manière responsable et respectueuse.

En résumé, le gaspillage de nourriture est interdit en islam car il va à l’encontre de l’égalité, de la justice sociale et de l’utilisation responsable des ressources créées par Dieu.

Sfiria algéroise, plat anti gaspillagede baguettes de pain

le plat anti gaspillage à base de pain rassi qui va bien vous plaire: la sfriya algéroise, ou sfiria qui est un plat de poulet en sauce blanche accompagnié de croquettes de pain rassi.

Afficher plus
Bouton retour en haut de la page