Patrick Bruel Algérie

Patrick Bruel : « L’Algérie, j’ai toujours eu envie d’y retourner » (VIDÉO)

Le chanteur et acteur français Patrick Bruel a joué un quiz avec les lecteurs du quotidien français Le Parisien à l’occasion de la sortie de son dernier album. Patrick Bruel-Benguigui (c’est son nom complet) est né à Tlemcen, en Algérie, en 1959 dans une famille juive algérienne, et au moins une question sur ses racines algériennes ne pouvait être évitée.

Il faut dire que cette question ne peut être éludée, car Patrick Bruel a lancé un titre “Je reviens” dans son dernier album “Again Again”, qui vient d’exprimer son envie de revenir. l’Algérie, et de visiter son pays d’origine. D’autant plus que le voyage devait se faire en compagnie de sa mère, Augusta Kammoun.

“Dans ‘Je suis de retour’, tu évoquais l’Algérie, où tu es né, et Tlemcen. Aimerais-tu y retourner avec ta mère et ton enfant ?” L’un des Parisiens, Patrick Bruel Interrogé par un lecteur après avoir évoqué sa mère, à qui il a dédié une chanson “L’Instit” sur son dernier album, sa réponse a été sans équivoque.

Patrick Bruel : ça fait des années que je voulais retourner en Algérie

“Cela fait des années que je veux faire ça. Il y a toujours eu une raison pour laquelle ce n’est pas possible. Je me suis dit, si je ne rencontre pas officiellement le pays, ça n’arrivera jamais”, a-t-il répondu, avant de raconter une intéressante Anecdotes fortuites, notamment la composition de la chanson dédiée à l’Algérie et son désir d’y retourner.

“J’ai écrit la chanson en juin, et au même moment, quelqu’un qui a des liens avec les autorités algériennes m’a appelé et m’a dit : ‘On aimerait beaucoup que tu reviennes en Algérie avec ta mère’, ce qui est fou. Alors on a fini la chanson très rapidement. Nous pourrions revenir en arrière », a-t-il déclaré aux lecteurs de la presse française.

Il révélera sûrement que ses parents et grands-parents l’ont toujours élevé sans paroles de haine ou de vengeance contre le pays de sa naissance. “Nous aimons l’Algérie depuis que nous sommes jeunes. Il n’y a jamais eu de haine, de violence, de vengeance qui sortent de la bouche de mes grands-parents”, raconte l’artiste, notamment auteur de chansons à succès telles que “Casser la voix”, “Qui a le droit », « Je vais vous dire quand même » et « Au café des délices ».