guépard saharien

Parc culturel de l’Ahaggar: Habitat du guépard saharien

Ce documentaire inédit sur le guépard saharien (Acinonyx jubatus hecki), espèce menacée d’extinction sur la liste rouge de l’UICN, retrace l’aventure de la reprise en main des études sur la faune saharienne par une équipe de jeunes chercheurs algériens, experts et gestionnaires en charge de l’étude et de la conservation de la biodiversité d’intérêt mondial dans les parcs culturels de l’Ahaggar et du Tassili n’Ajjer durant trois ans pour documenter une faune menacée et soumise à des pressions multiples d’ordre anthropique et naturelle, et au sommet de laquelle trône l’Amayas.

le guépard saharien, le guépard d’Afrique du Nord-Ouest a été décrit par le zoologiste allemand Max Hilzheimer en 1913 sous le nom scientifique Acinonyx hecki et sur la base d’un spécimen provenant du Sénégal.

Après plus de dix ans de son absence des radars de chercheurs , le guépard saharien (l’Amayas) réapparaît à nouveau dans le parc culturel de l’Ahaggar.

Cette avancée scientifique considérable est le fruit d’un travail collaboratif entre la population locale aux savoirs écologiques millénaires et les scientifiques et personnels de la direction du PPCA et du parc culturel de l’Ahaggar.

Acinonyx jubatus subspecies range 1
La gamme des sous-espèces actuellement reconnues de guépard en Afrique | Par : Mariomassone

Le guépard d’Afrique du Nord-Ouest (Acinonyx jubatus hecki), également connu sous le nom de « guépard du Sahara » ou « guépard saharien », est un sous-espèce de guépard originaire du désert du Sahara et du Sahel.

Il est répertorié comme étant en danger critique d’extinction sur la liste rouge de l’UICN. En 2008, la population totale est soupçonnée de compter moins de 250 individus matures, avec un déclin continu, et aucune sous-population ne compte plus de 50 individus adultes.