La beauté et la splendeur d’Azra, dans la commune de Tigzirt, à 40 km au nord de Tizi Ouzou, ne cessent d’attirer les visiteurs après sa consécration comme village le plus propre de la wilaya.

On y accède par Vourtchi, la placette principale de Tifra qui regroupe un ensemble de villages, dont Azra qui est une bourgade située à sept kilomètres au sud de Tigzirt et perchée sur une colline qui surplombe majestueusement la grande bleue. Là déjà, d’emblée, une image splendide fascine irrésistiblement le visiteur qui est accueilli par l’hospitalité des habitants de cette contrée mirifique.

Sacré lauréat de la 8ème édition du concours Rabah Aissat du village le plus propre à Tizi-Ouzou, le village Azra dans la commune de Tigzirt, est un véritable joyau qui reflète la volonté de ses habitants, qui ne cachent pas leur joie et leur fierté de ce sacre “amplement mérité”.

Construit sur les décombres d’une carrière de pierre des toutes premières années de la conquête de la Kabylie par l’armée française, d’où son nom Azra ou “Izra” qui signifie pierres, le village surplombe toute la région de Tigzirt au Nord, d’Azeffoun vers l’Est et de Mizrana jusqu’à Dellys à l’Ouest.

Le village Azra à Tizi Ouzou, un village qui brille de mille feux

Une fontaine qui remonte à la période ottomane témoigne, en outre, de l’importance de cette position stratégique qui n’a pas échappé aux envahisseurs qui avaient fait construire un poste de surveillance militaire surplombant la route vers Tigzirt, par les habitants eux-mêmes obligés de transporter les pierres de leurs propres maisons détruites.

Règles d’utilisation de l’aire de jeux – Village Azra

“Chaque pierre de cette guérite contient un pan de la mémoire du village. Nos grands-parents avaient été obligé de transporter les pierres de leurs maisons détruites par l’armée française pour la construire eux-mêmes sous la contrainte”, souligne Rabah Fegunounou, l’instituteur du village, aujourd’hui à la retraite, mais, très impliqué dans cette aventure.

L’aventure avait commencé en 2018 avec l’élection d’un comité de village qui s’est de suite mis au travail avec les moyens du bord. “On n’avait pas grand chose et on peinait à trouver les ressources et à mobiliser grand monde”, raconte Mustapha Harfouche, un des membres du comité.

Toutefois, la 10ème place obtenu lors de la 7ème édition du concours en 2019, a été comme un déclic pour les habitants. “Ce n’était pas un échec ou une déception car nous savions que nous nous étions alors préparé de manière rudimentaire, mais, un défi qui avait permis la mobilisation de tout le village, en se disant que c’est possible”, note M. Harfouche.

Règles de vie en communauté – Village Azra

Les étudiants de l’école des Beaux-Arts d’Azazga, sollicités par le comité de village, ont aussi apporté leur touche en participant à l’embellissement des ruelles d’Azra par des fresques murales, notamment, et des travaux de peinture.

Le beau geste de la fondation Zidane

Il est à noter que la cérémonie de remise des prix aux lauréats de cette 8e édition du concours Aïssat Rabah a eu lieu en présence du président de l’APW de Bejaïa, ainsi que d’un représentant de la fondation Zinedine Zidane.

Cette dernière a d’ailleurs fait un beau geste afin d’encourager les participants à ce concours, en faisant un don de 50 millions de centimes pour chaque village lauréat. « Un geste qui traduit l’intérêt et la contribution de la Fondation Zinedine Zidane à la protection de l’environnement dans les villages », a souligné le représentant de la fondation dans la wilaya de Tizi Ouzou lors de la cérémonie.