Saoura Sauvage

La Saoura Sauvage : le plus grand film documentaire sur la faune du désert algérien (VIDÉOS)

Le jeune homme algérien créatif, Radouane Tahri, a choisi de photographier la vie dans le désert algérien, comme vous ne l’avez jamais vu auparavant dans un documentaire intitulé “La Saoura Sauvage”, dans lequel les animaux sauvages menacés et les animaux rares apparaissent dans le monde et ont été vus pour la première fois dans le désert algérien. Les vidéos de Radouane National Geographic sont en compétition.

D’un jeune amateur à un photographe professionnel

Radouane, le fils de Béchar, a réussi à obtenir un grand succès, car son documentaire “The Lost Land”, qu’il a photographié en un temps record, a atteint plus d’un million de vues sur YouTube. La photographie était une passion pour lui depuis son jeune âge, et il l’a pratiquée en tant qu’amateur jusqu’en 2008, quand il a commencé à publier sur YouTube des vidéos représentant la faune sauvage dans le désert.

Après plus de 3 ans d’attente, le documentaire est enfin prêt et il sera en podcast sur 7 episodes via la télévision nationale algérienne et via la chaine Youtube (Intitulée : Wild Algeria) tous les samedis à 18h30.

La Saoura Sauvage : la vie à partir de rien (Episode 1)

Les images du premier épisode tournent autour d’un ensemble d’histoires passionnantes défiant la vie dans les zones sablonneuses, une assise de tasses empoisonnées sur un tapis doré, entre le fennec, le plus petit renard du monde, et le scorpion mortel.

La Saoura Sauvage : la vie à l’envers (Episode 2)

Une terre stérile à perte de vue, où les batailles sont soumises à… stratégie, plans et alliances. L’histoire d’un calmar étrange qui affronte simultanément un faucon, un loup et deux corbeaux.

La Saoura Sauvage : La mer d’asile (Episode 3)

Tout indique qu’il a disparu depuis un demi-siècle. Après avoir examiné la méthode de prédation et présenté les faits aux spécialistes et chercheurs, il n’y avait plus de doute. Ce serait une belle découverte.

La Saoura Sauvage : la direction opposée (Episode 4)

L’épisode présente la faune nocturne dans le désert et raconte des histoires sur la solidarité des animaux malgré leurs sexes différents. Il est plein d’excitation et d’aventure et révèle des secrets sur le monstre qui a disparu il y a un demi-siècle puis est revenu.

La Saoura Sauvage : Larmes et eaux (Episode 5)

Un scientifique égaré cache des animaux sauvages dans le désert algérien, dans la région de la Saoura. Les animaux pleurent-ils ? Nous essayons de comprendre ses sentiments, de vivre sa tristesse et sa joie. L’histoire d’une vallée qui assèche l’eau et provoque des dangers.

La Saoura Sauvage : dL’affamé mange l’assoiffé (Episode 6)

La soif, le bec, le croc, la griffe, les cordes, la responsabilité et les brûlures d’estomac sont simultanément confrontés.

La Saoura Sauvage : La découverte du monstre (Episode 7)

Le retour d’un animal que le monde croyait éteint il y a plus d’un demi-siècle. Le documentaire pénètre dans la grotte d’un monde aussi vieux que la Terre et raconte également une histoire qui va d’un défilé dansant de cerfs Dorcas à l’inévitabilité de la stérilisation.

Radouane Tahri confirme que l’Algérie cache des trésors qui génèrent des milliards dans les trésors publics du trésor public s’ils font le meilleur usage du tourisme. Il a reçu de nombreuses offres des chaînes du Golfe pour acheter son entreprise, mais il aspire à commercialiser son produit en Algérie.