Deglet Nour, la reine des dattes algériennes

Deglet Nour, la reine des dattes algériennes

Deglet Nour signifie en arabe «Datte de Lumière», en référence au caractère translucide de la chair de la datte. Deglet Nour est considérée la reine des dattes.

La deglet nour (en arabe : دڨلة نور) est une variété de dattes originaire d’Algérie près de Biskra, dans la région des Zibans. Elle est principalement cultivée dans le Bas Sahara, en Algérie (dans les régions des Zibans, du Souf et de l’Oued Righ).

La Deglet Nour est extra-moelleuse, charnue et sa peau est très fine, sa couleur est claire, dorée et translucide, son noyau est petit. Placée devant une source de lumière, le noyau transparaît.

Étymologie de la Deglet Nour

Le nom signifierait « datte à noyau apparent », le fruit étant translucide quand il est mûr. La deglet nour est parfois surnommée « reine des dattes » ou « soleil en miniature » mais le titre est disputé par une longue liste d’autres cultivars (Différentes variétés de dattes).

Origine et histoire de la Deglet Nour

En Algérie, la deglet nour est cultivée dans la wilaya de Biskra, plus précisément dans les oasis de Tolga et M’Chouneche4, dans la région de Touggourt dans la wilaya d’Ouargla; ainsi que dans la région d’El-Oued (le Souf).

Un voyage au pays des dattes: monographie du palmier-dattier dans l’extrême-sud constantinois avec quelques considérations économiques sur la maturation artificielle des dattes

Plusieurs ouvrages et récits anciens appuient la thèse de la présence ancienne de la deglet nour en Algérie, notamment Le palmier-dattier de Pierre Munier, L’Algérie : un siècle de colonisation française de Félix Falck, Un voyage au pays des dattes de Jean-Henri Fabre ou le Bulletin de la Société botanique de France.

On apprend surtout dans l’étude de Munier que le fruit y est introduit à la fin du xiiie siècle ou au début du xive siècle depuis Tolga vers les environs de Biskra jusqu’à l’Oued Righ puis vers 1600 dans le Sud tunisien par un planteur de Tozeur dénommé Sidi Touati.

La production de la Deglet Nour

Ce cultivar de dattier est principalement cultivé dans le Bas Sahara qui s’étend de part et d’autre de la frontière algéro-tunisienne, en Algérie (dans la région des Zibans, près de Biskra, dans le Souf, et dans l’Oued Righ) et en Tunisie (dans la région du Jérid et au Nefzaoua dans le sud du pays).

Le Mzab constitue sa limite occidentale et El Menia en est la limite méridionale7. Il a été introduit dans les États arides du sud-ouest des États-Unis (Californie, Arizona et Texas), où le climat ressemble à celui de l’Afrique du Nord et où fut importé ce cultivar au début du xxe siècle. La deglet nour, dans beaucoup de zones où elle a été introduite, ne donne que des résultats médiocres (Fezzan) ou à peine satisfaisants (Californie).

Composition de la Deglet Nour

Composition de la Deglet Nour

La deglet nour est particulièrement riche en apports énergétiques, 280 kcal par 100 grammes (environ 10 dattes). Fraîche, elle est composée de 70 % d’eau, de sucres et de vitamine C. Elle contient aussi des sels minéraux.

Label de la Deglet Nour

Le label deglet nour de Tolga est une appellation protégée par les autorités algériennes, notamment par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural. De plus, ce label se voit attribuer une indication géographique, néanmoins, ce label ne concerne que le produit de Tolga, d’où son appellation.

Exit mobile version