Jijel

Ben N’co à Jijel : « J’ai adoré la ville de Jijel, la perle de l’est algérien » (VIDÉO)

Ben N’co voyage depuis plus de 10 ans. Il adore voyager en sac à dos pour explorer le monde et partager ses voyages au Maroc, en Turquie, en Amérique latine… mais au fil des années, sa communauté a été très active sur les réseaux sociaux et l’a invité à voyager en Algérie.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Ben N’co (@ben.nco)

Dans la nouvelle étape de son aventure en Algérie, il a décidé de visiter Jijel pour profiter des riches trésors culturels et naturels de cette belle partie est de l’Algérie. accompagné de quelques amis algériens, il a eu la chance de découvrir le beau corniche de Jijel et il a dégusté le fameux couscous au poisson.

On part explorer la ville de Jijel, sa magnifique Corniche et on terminera la journée par la dégustation d’un délicieux couscous Jijelien🐟. Grand merci encore une fois à Maïssa pour la proposition et à sa gentille famille pour l’accueil royale 😌❤️🇩🇿

Jijel (en arabe: جيجل , en berbère : ⵉⵖⵉⵍ ⴳⵉⵍⵉ, iɣil Gili3), est une ville et commune d’Algérie de la wilaya de Jijel située en Petite Kabylie4, dont elle est le chef-lieu. Elle est considérée comme la capitale de la confédération berbère des Kutamas.

La belle ville de Jijel est située sur la plaine côtière d’âge Miocène délimitée par la mer Méditerranée au Nord et les formations montagneuses du socle du Mont Babor au sud.

Le gneiss, micaschiste et marbre (des roches métamorphiques) attribuées au Paléozoïque et métamorphisées au cours de l’orogenèse alpine, semblent être les principales formations. On note également des formations de la nappe numidienne de nature gréso-argileuses dans la forêt de Guerrouche.

Le jeune voyageur Benjamin partage ses sentiments dans chacune de ses vidéos : les Algériens sont hospitaliers et il se sent comme un membre de la famille. Ben était émerveillé par la générosité des Algériens qu’il rencontrait, partout où il allait, quelqu’un lui offrait quelque chose ou un bon mot, et trouvait qu’ici, on ne refuse pas les cadeaux.

Ben N’co : « Celui qui dit qu’il a été mal reçu en Algérie, c’est un menteur. »