Impacté lourdement par la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19, le secteur du tourisme en Algérie, déjà loin de rivaliser avec ceux des pays voisins, peine à reprendre, notamment en ce qui concerne le retour des touristes étrangers.

Plusieurs agences de tourisme et de voyages dans le sud du pays organisent une expédition, du 15 au 23 octobre courant, au profit d’une délégation russe, composée d’agences touristiques et de médias spécialisés, vers Tamanrasset et Djanet, a indiqué le ministère du Tourisme et de l’Artisanat, jeudi, dans un communiqué.

Le voyage s’inscrit dans le cadre «de la concrétisation de la stratégie sectorielle visant la consolidation de la place de l’Algérie dans le marché touristique mondial, et, dans un premier temps, russe».

L’expédition vise «la promotion de la destination Algérie, notamment le Sud algérien», mais également «la dynamisation du tourisme récepteur au profit de la Russie, toujours en tête de liste des pays émetteurs de touristes, à l’ombre des relations particulières liant les deux États», note la même source.

Lors du circuit touristique, «l’accent sera mis sur les atouts que recèle l’Algérie et qui lui permettent de se placer sur le podium des pays industriels du tourisme, eu égard aux produits exceptionnels qu’elle offre aux visiteurs».

Au programme de ce voyage vers le Sud, figure «une visite des sites touristiques les plus éminents dans la région du Hoggar et du Tassili et l’illustration des traditions et coutumes ainsi que les structures d’hébergement, dans le strict respect des gestes barrières».

L’expédition constituera une opportunité pour examiner, en collaboration avec les opérateurs touristiques et hôteliers, les exigences du marché russe, afin de proposer des programmes touristiques promouvant le produit local et contribuant à mieux vendre la destination Algérie, a conclu le communiqué.