Doù vient le slogan One Two Three Viva lAlgérie

D’où vient le slogan «One, Two, Three, Viva l’Algérie» ?

« One, Two, Three, Viva l’Algérie ! » le slogan connu par le monde entier, si vous passez devant un stade de foot que vous entendez ce slogan haut et fort, c’est que vous êtes en train de rater un match de l’équipe national algérienne.

Si vous êtes en Europe, en Amérique ou en Asie et que vous oyez cette devise, cela veut tout simplement dire que vous êtes tout prêt d’un groupe algérien, une expression utilisé trop souvent surtout dans les moments jouissifs, chaque algérien dans le monde entier doit connaitre ces 5 mots devenu emblématique et influent, mais d’où vient l’origine de cet apophtegme ?

Pour répondre à cette question, il existe une dizaine de théories donc pour dire que le slogan a une vérité certaine de sa création ça serait un mensonge, mais la plus connu et la plus logique sur l’origine de cela est bel et bien historique, loin du monde du Football. Il faut revenir dans le temps bien plus loin que vous le pensez, la 2ème guerre mondial…

La création du slogan

L’université de Tiaret était l’auteur de cette origine qui est plutôt politique, dans les années 50 ce n’était pas les mêmes mots mais la même rime qui disait « We want to be free ! » qui veut tout simplement exprimer « Nous voulons être libres » qui est censé remplacer aujourd’hui le « One, Two, Three » pour viser les médias internationaux anglais mais aussi espagnol en disons « Viva » qui veut dire « Vive » pour obtenir « We Want To Be Free Viva L’Algérie ! » pour la suite des évènements ça aurait était une simple erreur de prononciations après une reprise collective.

Une autre théorie très intéressante qui refait surface, c’est bel et bien à la coupe du monde 1982 que cela a eu lieu contre l’Allemagne de l’Ouest en Espagne, c’était la première victoire d’une équipe africaine contre une équipe européenne en Coupe du Monde avec 42 000 spectateurs au stade, à la 54ème minute un but de la part de Rabah Madjer, une égalisation de la part du Mannschaft a fait part 14 minutes plus tard, au 68ème minute un second but venu instantanément après cette égalisation de la part de Lakhdar Belloumi, les supporteurs du stade par joie ils commencèrent à crier « One, Two, Three Viva L’Algérie » en références des buts marqués souhaitant inscrire le troisième.

Une dernière autre théorie qu’on a trouvé intéressante, « One, Two, Three viva l’Algérie » aurait été porté par des supporters dans le stade Habib-Bouakeul Oran, durant un match gagné 3-1 le 3 mai 1974 par l’équipe algérienne contre les Anglais de Sheffield United.

Le slogan aurait été utilisé notamment la même année dans la tensions algéro-marocaines au sujet du Sahara occidental : des algériens auraient cadencé « One,Two,Three Viva l’Algérie » en réponse aux peuples Marocains qui chantaient « Un, deux, trois, vive le roi » à cette ancienne époque. Cette théorie n’est toutefois pas la meilleure au niveau de crédibilité car avant tout, elle est mise en avant par des politiciens.

1975 lors des Jeux méditerranéens élaborés en Algérie sous la direction de Rachid Mekhloufi, l’équipe algérienne de football remporte la médaille d’or contre la France sur un score de 3-2, donnant lieu aussi à ce chant.

L’Algérie influence le monde

Le slogan est pareillement usé dans des disciplines différentes ainsi que dans des situations non sportives et hors stade.

E5P36UXX0AAPK84
Livre : “One Two Three Viva l’Algirie” | Par : Djilax

Un écrivain au nom de Djilax a sorti un ouvrage intitulé « One, Two, Three, Viva l’Algirie ! » et exposant l’événement en Égypte et au Soudan dans un environnement footballistique difficile entre l’Egypte et l’Algérie.

Antonia Santolaya a par ailleurs elle aussi en 2011 sortie un titre du nom de « Bienvenidos a mi país. One, two, three viva l’Algérie ».

BIENVENIDOS A MI PAIS. ONE TWO THREE VIVA LALGERIE
Livre : Bienvenidos a mi país. One two three, viva L´Algérie | Par Antonia Santolaya

Postérieurement en 2014, pendant la Coupe du monde au Brésil, des belges parodient le slogan pour leur équipe nationale : « One, two, frites, viva la Belgique ».

Même Maradona a chantonné ce refrain à sa façon quand il était en Algérie tout en ajoutant qu’il respecte le pays pour sa bravoure et que son idéologie est celle des libérations et qu’il admire l’attachements des algériens à leur drapeau.

Peu importe la théorie, l’Algérie gardera à jamais jusqu’à la fin des temps ce slogan magnifique, si vous êtes algérien n’oubliez jamais One, Two, Three Viva L’Algérie.