Thomas Pesquet publie des photos d’Alger depuis l’espace

L’astronaute français Thomas Pesquet a posté trois photos de la baie d’Alger sur son compte Twitter, prises à partir du vaisseau spatial ISS, dans le cadre de la mission Alpha. «Alger, des hauteurs de la Casbah à la pointe est de sa baie.

Avec sa forme en🌙 presque parfaite, elle attire facilement l’œil», a-t-il commenté. On aperçoit sur l’image l’arc distinctif de la capitale dont la baie est considérée comme l’une des plus belles et des plus grandes au monde, avec celle de Rio de Janeiro, au Brésil.

Avant l’astronaute français, son concitoyen, le réalisateur Yann-Arthus Bertrand, avait réalisé des photos époustouflantes de l’Algérie «vue d’en haut», réunies dans un beau livre éponyme. Des images qui montrent la beauté exceptionnelle de notre pays dont des villes et des paysages féériques ont été photographiés à partir d’un hélicoptère, lesquelles images font apparaître une biodiversité extraordinaire et un spectre large de reliefs et de lieux jamais découverts sous cet angle inédit auparavant.

E5ich1OXMAI 0JNSur une autre image prise à partir de l’espace ce lundi, Thomas Pesquet montre la partie est de la capitale. 

«Alger, en Algérie, ressemble à un croissant de lune et ses pistes d’aéroport semblent copier la même forme de la côte», écrit-il en anglais cette fois-ci.

Une troisième fixe la côte ouest à partir de Raïs Hamidou, anciennement Pointe-Pescade, jusqu’à Sidi-Fredj.

E5icczTWUActgle«Merci beaucoup de me faire rêver depuis chez moi», réagit Nathalie Martin. «Bravo pour cet hommage, le jour de l’Indépendance», écrit Karim Fnides, un citoyen algérien. «Très jolie ! On dirait un peu une arabesque, la première photo.

E5icczTWUAI 5B5Sinon, c’est très densément peuplé, ça se voit bien», renchérit un autre internaute. «Merci, Thomas, pour cette magnifique photo en ce jour glorieux pour les amoureux de liberté», ajoute un autre, rejoint par un commentateur qui félicite l’astronaute pour «ces magnifiques clichés».

«Occasion parfaite de rappeler qu’aujourd’hui on fête l’indépendance de l’Algérie. 59 ans que la honte qu’était la colonisation s’est terminée dans ce beau pays. Bonne fête à nos amis Algériens», lance un commentateur français, tandis qu’un autre congratule l’auteur des photographies pour sa «pensée», qui est toujours «en fonction des événements de l’histoire».

«Ça voyage tranquillement, comme ça, sans visa, sans vaccin, sans PCR», lit-on, par ailleurs, en ces temps de restrictions et de fermeture des frontières pour raison de crise sanitaire mondiale persistante.

«Thomas toujours au rendez-vous, même à mille lieues de la Terre, salutations d’Alger la Blanche», poste un admirateur de Thomas Pesquet, fait symboliquement, pour la circonstance, «citoyen d’honneur de la ville d’Alger», par un autre intervenant.

Source : algeriepatriotique