Transport Aérien

Transport Aérien : l’Algérie lance un appel aux investisseurs privés

Bien que le gouvernement élabore des plans d’urgence pour secourir les graves difficultés financières d’Air Algérie, les investisseurs privés du secteur du transport aérien ouvrent également leurs portes.

Ces derniers mois, les opérateurs ont manifesté leur intérêt à investir dans ce domaine. Parmi eux, Fly Westaf, qui a demandé la certification en août dernier. D’autres projets ont également été déposés auprès du ministère des Transports.

Lors d’une visite à Oran ce lundi 4 octobre, le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a révélé dans une déclaration à la télévision publique que le nombre de demandes d’investissement dans le secteur du transport aérien est en augmentation. Le Premier ministre a indiqué que les documents soumis sont actuellement à l’étude.

avis formation drop service | Ecom ...
avis formation drop service | Ecom French Touch

Aïmene Benabderrahmane a fait appel à elle pour visiter le chantier de construction du terminal Ahmed Benbella d’Oran et a appelé les opérateurs privés à « investir dans le secteur du transport aérien en Algérie ».

« L’Algérie a besoin d’aéroports, d’autres compagnies aériennes… »

“Le pays a besoin d’autres aéroports, d’autres opérateurs et d’autres compagnies aériennes pour répondre aux besoins du département national du transport aérien”, a-t-il déclaré.

Le Premier ministre a admis qu’il existe des lacunes dans la couverture du transport aérien dans certaines parties du pays, telles que les Hauts-Plateaux et le Grand Sud. Ceci explique la “demande d’opérateurs privés et de nouvelles compagnies aériennes”.

Sans donner de calendrier précis, la proposition du Premier ministre d’ouvrir les archives du secteur au secteur privé va dans le bon sens.

Face à la concurrence des compagnies aériennes étrangères, Air Algérie ne pourra pas se battre seule sur le marché, il lui faut donc créer une compagnie aérienne nationale.

Le ministère des Transports a révélé avoir reçu des demandes de personnes souhaitant de créer des nouvelles compagnies aériennes privées, après l’annonce par le Premier ministre et ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane, que le champ avait été ouvert aux investissements dans le secteur du transport aérien pour la manutention des carburants, ainsi que le transport aérien à travers la société « Star Aviation », et un autre opérateur dans le domaine des travaux publics de la wilaya de Boumerdes a officiellement fait part de son intention d’investir dans le secteur.

8529761515 3706918675 b
Avion de Star Aviation à Hassi Messaoud

Star Aviation est une compagnie aérienne algérienne basée à Hassi Messaoud et créée en 2001 à l’issue d’une association entre le groupe suisse Zimex et le groupe RedMed.

Star aviation assure le service passagers et fret sur l’ensemble du réseau des aéroports du sud algérien. Star Aviation relie les principaux aéroports d’Algérie à divers sites pétroliers dans les régions les plus reculées du Sahara.

Air Arabia, leader de la région MENA

Air Arabia
Air Arabia, leader de la région MENA

A peine a-t-on émis le vœu, du côté du président Tebboune en 2020, d’ouvrir le marché du transport aérien au secteur privé, que les premiers ballons sondes sont envoyés en Algérie.

Selon un rapport du site de veille économique African Intelligence, la compagnie low-cost Emirates Airlines (Air Arab) mènera des missions de prospection sur le marché algérien en vue d’une éventuelle entrée sur le marché.

L’enthousiasme d’Air Arabia pour le marché algérien est élevé, ce qui indique qu’elle souhaite voir d’autres entreprises ou des investisseurs étrangers affluer vers l’industrie du transport aérien, qui, d’une part, diminue en raison du monopole algérien, d’autre part est étouffée par le manque d’équité.

Fly Westaf, Une première compagnie aérienne low-cost algérienne ?

Flywestaf
Flywestaf, Une première compagnie aérienne low-cost algérienne ?

Air Algérie aura bientôt de la concurrence. En effet, la première compagnie aérienne low-cost verra bientôt le jour en Algérie. Selon les informations rapportées par le journal Le Soir d’Algérie le samedi 21 août 2021, le projet fondateur de l’entreprise est en cours d’achèvement.

Fly Westaf veut devenir la première compagnie LCC (Low Cost Carrier) en Algérie. Afin de soutenir l’industrie touristique indispensable au développement du transport aérien et de rendre attractive la « destination Algérie », l’arrivée d’une compagnie aérienne low-cost 100% Algérie permettra de répondre à l’une des conditions les plus importantes pour le lancement de l’industrie du tourisme : “Algérie : Vols pas chers.”

Comments are closed.