Transport aérien

Transport aérien: 16 demandes d’investissement privés retenues

C’est désormais confirmé. Nous nous dirigeons définitivement vers la fin du quasi-monopole de l’Algérie sur le transport aérien algérien.

Le ministre des Transports, Abdellah Moundji a indiqué, jeudi à Alger, que son département avait donné son accord de principe à seize (16) demandes d’investissement dans le domaine du transport aérien dont neuf (9) relatives aux services du transport aérien public des voyageurs et des marchandises.

Le ministre répondait à une question orale sur l’avancement du projet d’ouverture du secteur des transports aérien et maritime à la concurrence et l’investissement aux opérateurs privés, lors d’une plénière au Conseil de la nation sous la présidence de M. Salah Goudjil, président du Conseil tenue en présence de la ministre des Relations avec le Parlement, Basma Azouar.

formation gratuite dropshipping yom...
formation gratuite dropshipping yomi denzel

Le ministère a donné son accord de principe à seize (16) demandes d’investissement dont neuf (9) relatives aux services de transport aérien public des voyageurs et des marchandises, a précisé M. Moundji.

Ces accords de principe ont été donnés dans le cadre de la promotion de l’investissement dans ce secteur soit avec des partenariats public-privé ou privé-privé en attente du parachèvement des dossiers requis des opérateurs économiques, a-t-il expliqué.

Dans le même sillage, M. Moundji a relevé quelques obstacles juridiques relatifs à l’acquisition et le traitement des nouveaux équipements des investisseurs, soulignant la nécessité d’introduire les modifications nécessaires pour résoudre ce problème.

Le ministère des Transports a octroyé les droits de concession à quatre (4) opérateurs privés pour le transport maritimes de marchandises et donné son accord de principe à sept (7) autres demandes d’investissement en matière de transport maritime de marchandises, outre quatre (4) demandes pour le transport maritime des voyageurs, a fait savoir le ministre, affirmant que l’opération se poursuivait.

D’après M. Moundji, des convocation ont été adressées aux investisseurs dont les demandes ont été retenues.

APS