L’artiste visuel algérien Faouzi Louadah vient de remporter plusieurs prix et de nombreuses mentions pour sa série de photographies, à la 5e édition du Maghreb Photography Awards (MPA). Il est ainsi le seul Algérien à gagner un grand prix (aux côtés de la mention honorable pour l’artiste Sonia Illoul).

Son œuvre Stillness in Seraïdi 1, immortalisant le site de l’hôtel El-Mountazah à Seraïdi (Annaba) de l’architecte Fernand Pouillon (1912-1986), a raflé le grand prix dans la catégorie “Architecture” et la sous-catégorie “Paysage urbain”. Cette œuvre a permis à l’artiste d’être finaliste de la sélection du MPA 2021 en catégorie “Simple”.

Photographie d’architecture en noir et blanc du site de l’hôtel El Mountazah à Seraïdi, Annaba, de l’architecte Ferdinand Pouillon (1919-1986).

Faouzi Louadah a également décroché une médaille d’argent dans la sous-catégorie “Bâtiments” pour l’œuvre Stillness in Seraïdi 2 ainsi qu’une médaille de bronze dans la sous-catégorie “paysage urbain” pour l’œuvre Avenue Toubet, une photographie en noir et blanc prise à l’avenue Larbi-Tebessi (ex-avenue Toubet) à Oran en 2019.

Les jurys lui ont en outre attribué une mention honorable dans la catégorie “Architecture : bâtiments”, pour l’œuvre Stillness in Seraïdi 3 et pour l’œuvre Jeune fille au drapeau dans la catégorie “Documentaire : essai photographique”. Fervent passionné de la photographie depuis de très nombreuses années, Faouzi Louadah a su apporter sa touche personnelle à travers ses différents clichés. Au sujet de sa passion, l’artiste confie à Liberté qu’il n’a “pas vraiment choisi la photographie comme moyen d’expression.

La photographie est venue avec mes multiples voyages”. Concernant ces prix qu’il vient de rafler au MPA, il indique que “cette distinction va me permettre, je pense, une plus grande visibilité du travail que je fais depuis une dizaine d’années autour de l’architecture urbaine et notre patrimoine architectural, tant délaissé”.

En effet, avant de se perfectionner dans des photographies architecturales, l’artiste a longtemps immortalisé ses périples, notamment à travers le photoreportage qu’il partageait sur les réseaux sociaux, d’une manière narrative. Fondateur de l’atelier d’art visuel la Capsule, Faouzi Louadah est également conseiller en arts, designer d’intérieur, intervenant dans des ateliers d’art et assistant costumier dans l’industrie cinématographique internationale.

Diplômé de l’École supérieure des beaux-arts d’Alger, option design graphique, puis en 2010 de l’École supérieure d’art et de design (TALM) d’Angers (France), option communication visuelle, il a participé dans plusieurs expositions et festivals en Algérie, en Italie et en France.

Pour rappel, le MPA est un concours annuel qui met en évidence la culture d’Afrique du Nord et sa multiplicité. Ce concours permet de montrer les plus beaux travaux photographiques et d’introduire de nouveaux talents dans le monde de la photographie. Les lauréats verront leurs œuvres exposées par les différents partenaires de MPA.

Source : Liberté