L’investissement dans les transports aérien et maritime ouvert aux investisseurs privés

1719

Le Premier ministre, ministre des Finances, Aïmene Benabderrahmane a appelé les investisseurs privés a investir prochainement le domaine des transports aérien et maritime, jusque la non autorisé.

Répondant aux interrogations des membres du Conseil de la nation dans le cadre du débat du Plan d’action du gouvernement, M. Benabderrahmane a précisé que “l’investissement est désormais ouvert, particulièrement pour certains secteurs jusque la interdits officieusement et qui sont actuellement autorisés officiellement”.

« J’invite les détenteurs de capitaux a investir dans ce genre d’investissements, particulièrement les transports aérien et maritime. » — a déclaré le Premier ministre

« Plusieurs dossiers d’investissement ont été déposés au niveau du ministère des Transports», a fait savoir le Premier ministre, appelant « tous les investisseurs désirant investir ces domaines a déposer leurs dossiers, la voie leur étant ouverte».

Air Arabia, leader de la région MENA

Air Arabia
Air Arabia, leader de la région MENA

A peine a-t-on émis le vœu, du côté du président Tebboune en 2020, d’ouvrir le marché du transport aérien au secteur privé, que les premiers ballons sondes sont envoyés en Algérie.

Selon un rapport du site de veille économique African Intelligence, la compagnie low-cost Emirates Airlines (Air Arab) mènera des missions de prospection sur le marché algérien en vue d’une éventuelle entrée sur le marché.

L’enthousiasme d’Air Arabia pour le marché algérien est élevé, ce qui indique qu’elle souhaite voir d’autres entreprises ou des investisseurs étrangers affluer vers l’industrie du transport aérien, qui, d’une part, diminue en raison du monopole algérien, d’autre part est étouffée par le manque d’équité.

Flywestaf, Une première compagnie aérienne low-cost algérienne ?

Flywestaf, Une première compagnie aérienne low-cost algérienne ?

Air Algérie aura bientôt de la concurrence. En effet, la première compagnie aérienne low-cost verra bientôt le jour en Algérie. Selon les informations rapportées par le journal Le Soir d’Algérie le samedi 21 août 2021, le projet fondateur de l’entreprise est en cours d’achèvement.

FlyWestaf veut devenir la première compagnie LCC (Low Cost Carrier) en Algérie. Afin de soutenir l’industrie touristique indispensable au développement du transport aérien et de rendre attractive la « destination Algérie », l’arrivée d’une compagnie aérienne low-cost 100% Algérie permettra de répondre à l’une des conditions les plus importantes pour le lancement de l’industrie du tourisme : “Algérie : Vols pas chers.”