Le collectif de photographes naturalistes ”NatAurès” vient de réaliser une nouvelle prouesse en observant et photographiant il y a quelques jours à El Kantra (wilaya de Biskra), pour la première fois en Algérie, l’espèce avifaune migratrice le faucon concolore (Sooty falcon), apprend-on lundi auprès de ce collectif.

L’observation documentée par photo a été l’œuvre de Habib Boultif, membre du collectif et fervent défenseur de la nature par ses photos exceptionnelles, notamment sur les espèces d’oiseaux endémiques et migratrices de passage dans la région d’El Katara et des Aurès.

Le faucon concolore observé et photographié pour la 1e fois en Algérie – Credit : NATURES@HABIB

L’identification de ce rapace a été confirmée par des experts internationaux en ornithologie dont le français Thibaut Chansac, a affirmé Habib qui a précisé qu’un article scientifique sur cette observation sera adressé à une revue internationale spécialisée.

Avant cette récente identification avérée, on a cru avoir observé le faucon concolore durant le mois d’août de l’année passée (2020), mais a été malencontreusement confondu avec une autre espèce proche, le faucon kobez, a précisé Habib.

Le faucon concolore observé et photographié pour la 1e fois en Algérie – Credit : NATURES@HABIB

Avec deux observations de faucons au même lieu et à la même période durant deux années consécutives, la présence de faucon concolore qui se nourrit, entre autres, de chauves-souris dont les ailes ont été trouvés en-dessous de son arbre perchoir demeure “énigmatique et nécessite un suivi dans le temps”, a-t-on noté.

Pour Aimene Boulaouad, spécialiste en ornithologie de l’université Mohamed El Bachir El-Ibrahimi de Bordj Bou Arréridj, l’observation photographiée de ce rapace diurne est certainement une première au Nord de l’Algérie où ses anciens signalements semblent avoir été dus à des confusions avec le faucon d’Eléonore.

Le photographe Habib Boultif

Vers la fin décembre 2020 à Batna, deux photographes du collectif NatAurès avaient réussi à observer et photographier pour la première fois en Algérie la fauvette sarde, un petit passereau migrateur très discret.

Cette observation avait été réalisée par les deux photographes naturalistes, Toufik Lemoufek et El Eulmi Benmokhtar sur le mont Metlili (1495 m d’altitude) de l’Atlas saharien, à 60 km au Sud de la ville de Batna, rappelle-t-on.