L’Algérie connaît la pire vague de pollution au covid-19 depuis le début de la pandémie de 2020. Fortement touchée par la propagation de la variante Delta, on compte aujourd’hui des centaines de personnes infectées en Algérie, dont certaines souffrent de complications graves, elles font face à des pénuries d’oxygène et au manque de lits d’hôpitaux.

C’est dans ce contexte dramatique qu’une puissante mobilisation citoyenne s’est naturellement organisée. Face à la crise, les Algériens ont fait preuve d’un fort esprit de solidarité. Artistes, personnalités influentes, hommes d’affaires, simples citoyens et membres de la diaspora, tous les Algériens ont participé au processus pour sauver l’Algérie du pire.

La diaspora algérienne en France a été particulièrement active, et plusieurs groupes ont pu récolter d’importantes aides et fonds pour l’achat de matériel médical. Parmi ces groupes se trouve l’AFAP, Association Algérie-Française de Pneumologie.

AFAP : 20 tonnes de matériel médical à bord du cargo d’Air Algérie

L’AFAP a lancé une initiative au début de la troisième vague, particulièrement meurtrière en Algérie. Aujourd’hui 3 août 2021, l’association va livrer 20 tonnes de matériel médical à l’Algérie via un cargo d’Algeria Airlines. La compagnie “a généreusement fourni des avions. Pour le transport du matériel médical”, a indiqué l’AFAP Saïd dans un communiqué.

En effet, Air Algérie a informé l’opinion publique qu’elle accordera une remise de 50% aux particuliers qui souhaitent transporter du matériel médical de l’étranger vers l’Algérie. L’entreprise a également précisé que « lorsqu’il s’agit de dons de collectifs et d’associations, les concentrateurs peuvent être transportés gratuitement ».

L’AFAP a indiqué qu’un avion cargo d’Air Algérie transportera aujourd’hui plus de 20 tonnes de matériel médical pour lutter contre le covid-19 en Algérie. L’AFAP a déclaré que l’emballage “comprend des concentrateurs d’oxygène de 5 et 10 litres, des appareils à pression positive continue, des appareils de ventilation non invasive, des inhalateurs de mucus, des nébuliseurs et des lits médicaux”.

Source : algerie360.com