Dr Bekkat Berkani Il est temps que les Algériens puissent voyager

Dr Bekkat Berkani : « Il est temps que les Algériens puissent voyager »

Pour les voyageurs algériens, la crise sanitaire est particulièrement difficile. En plus de bénéficier d’une quarantaine sanitaire dans la zone locale, cette dernière a été privée de déplacement pendant plusieurs mois en raison des restrictions de sortie strictes imposées à la frontière.

Au 1er juin, la frontière algérienne était partiellement ouverte après avoir été fermée pendant plus de 15 mois. En quelques semaines, les premiers vols commerciaux ont relié pour la première fois l’Algérie à la France et à six autres pays du monde.

Cependant, en raison du nombre limité de vols, cette ouverture partielle a rapidement suscité le mécontentement de la diaspora, qui a rapidement commencé à dénoncer le manque de transparence dans les opérations de vente de billets.

“Il était temps d’ouvrir la soupape aux algériens”

Pour le Dr Bekkat Berkani, il ne fait aucun doute que la décision d’ajouter de nouveaux vols ne peut être que positive. “Cette décision est la bienvenue”, a-t-il déclaré, ajoutant que “nous avons toujours demandé que le ciel soit ouvert dans des conditions d’hygiène”.

Dans une déclaration à la rédaction de la radio nationale Chaine 3, le Dr Berkani, président du Conseil de l’Ordre des médecins, a également insisté sur le fait qu’« il est temps d’ouvrir la soupape de la respiration pour les Algériens ». voyager pour diverses raisons, y compris le tourisme.

Autrement dit, deux jours après que le président de la République a annoncé avoir donné son feu vert au renforcement du plan de vol international, Algeria Airlines n’a encore communiqué aucun plan formel.