L’Algérie possède un littoral de 1 200 kilomètres de plages de sable fin, jouxtant la mer bleue de la Méditerranée et le désert à l’intérieur des terres.Le Sahara algérien n’est pas loin de devenir une excellente zone touristique de la région.

En effet, lors de la réunion qui s’est tenue hier par le Président de la République : Abdelmadjid Tebboune, le développement du tourisme en Algérie était l’une des priorités du gouvernement algérien. Le Premier ministre Aïmene Benabderrahmane a évoqué cette question lors de la présentation du plan d’action de son gouvernement. Devant l’Assemblée populaire nationale

Par rapport aux pays voisins comme le Maroc et la Tunisie, l’Algérie a toutes les conditions pour devenir une zone touristique.Malgré sa splendeur et ses richesses naturelles, elle accuse un retard important en matière de tourisme.

Le Premier ministre appelle au développement du secteur touristique en Algérie

Visa algérien de 90 jours

Afin d’accélérer le développement des départements susmentionnés, le Premier ministre a soulevé la question des visas pour les étrangers algériens.

En fait, l’homme politique a souligné la nécessité de traiter les visas algériens pour les touristes étrangers. Veuillez noter que l’Algérie applique les visas à la plupart des pays du monde en appliquant le principe de réciprocité.

Dans ce cas, l’Algérie peut être considérée comme l’une des meilleures destinations de vacances en modernisant l’industrie touristique nationale sous-développée.

Lors de la réunion susmentionnée, Aïmene Benabderrahmane a déclaré aux délégués : « Afin d’atteindre l’objectif de construction du tourisme, le gouvernement s’est engagé à soutenir les agences de voyages et l’industrie du tourisme pour mettre en œuvre des plans de destination, et de faciliter le traitement des visas algériens pour les touristes étrangers.”

Source : algerie360.com