Alors que le nombre d’infections diminuait et que les conditions de santé se stabilisaient, les choses ont commencé à revenir à la normale. Les activités dans plusieurs départements ont repris, une partie du confinement a été levé dans certaines villes, le contrôle d’autres villes a été assoupli et de plus en plus de services aériens ont été fournis.

Les vols existants ont été améliorés, comme les vols vers Francfort et Rome, Barcelone et Istanbul. Enfin, d’autres vols se sont ajoutés à raison de deux vols par semaine, à savoir Londres et Dubaï.

En effet, la compagnie aérienne à bas prix néerlandaise, filiale de KLM a reçu le feu vert de la part des autorités algériennes concernant son programme pour le mois prochains. Outre Air Algérie, Transavia est désormais autorisé à effectuer des dessertes commerciales aller-retour vers l’Algérie, et ce, pour le mois de novembre.

En effet, sous l’interrogation de média professionnel algérien Visa Algérie, Transavia a annoncé le nombre de vols dans le sens France-Algérie pour le mois de novembre prochain.

Transavia a informé ses clients que son calendrier du mois prochain a été publié et que les billets sont en vente sur son site Internet. Transavia opérera des vols au départ des aéroports de Paris Orly, de Lyon et de Montpellier, et desservira Alger, Oran et Constantine. Depuis octobre, des Boeing 777-300 ont été fournis à cette compagnie étrangère et peuvent transporter 472 passagers.

La dernière chose à noter est que tous les billets pour octobre ont été réservés et que les billets pour novembre sont maintenant en vente. Quant au prix, un aller simple entre l’aéroport de Paris Orly et Alger est fixé à 590 euros. Il en est de même pour Oran et Constantine.