sablothérapie

Sablothérapie, une méthode traditionnelle et un outil de promotion du tourisme

Activité répandue dans plusieurs régions dans le sud algérien, dont la wilaya d’In Salah, la sablothérapie qui est une méthode thérapeutique traditionnelle préconisée pour le traitement de certaines maladies, peut constituer, de par l’engouement qu’elle suscite, un facteur de promotion du tourisme saharien, indique-t-on auprès des praticiens et professionnels du tourisme locaux.

A In Salah où cette thérapie séculaire a le vent en poupe, une forte affluence est enregistrée chaque année de curistes en quête de traitement naturel à certaines maladies.

Cette technique consiste à creuser un trou dans les dunes de sable, dans lequel le malade est enterré à l’exception du visage pour lui permettre de respirer. Habituellement, un morceau de tissu humide est placé sur la tête du curiste ou un parasol pour le protéger de l’ensoleillement.

Béchar
Nombreux sont les habitants des villes côtières qui apprécient cette pratique. | © D. R.

La personne enfouie dans le sable doit être assistée d’un accompagnateur pour lui fournir de l’eau potable ou des jus afin de s’hydrater, où il reste dans cette position pour pas moins de deux heures, selon l’un des praticiens de cette technique thérapeutique.

Selon plusieurs praticiens de cette méthode thérapeutique traditionnelle, le bain de sable a de nombreuses vertus thérapeutiques, pour ne citer que la stimulation de la circulation sanguine, le traitement des maux de dos et de l’obésité, en sus de certaines maladies dermatologiques, l’arthrose et autres.

A ce propos, Hadj Mebarek Aribi, originaire de la région de Baraka (10 km à l’ouest de la ville d’In Salah), connue pour ses dunes de sable, a expliqué que plusieurs pathologies pouvaient être soulagées grâce aux multiples vertus de cette thérapie par sable.

Il a indiqué, dans ce sens, que le bain de sable contribue à l’accélération de la guérison des personnes victimes d’accidents ayant subi des interventions chirurgicales, car nombre d’entre elles, et après avoir quitté l’hôpital, optent pour les bains de sable afin de soulager les douleurs.

Hadj Mebarek Aribi a raconté avoir personnellement supervisé le traitement de nombreuses maladies grâce au bain de sable, ce qui confirme, a-t-il dit, l’importance de ce traitement naturel.

Selon le médecin généraliste, Dr Bermaki Mustapha, le bain de sable compte “plusieurs vertus thérapeutiques”, et ce, du fait que le sable contient des molécules d’argile ayant une énergie positive jouant un rôle dans l’absorption des énergies négatives du corps humain.

Les graines de sable contiennent, également, plusieurs métaux, dont le cérium qui est un élément chimique très important pour la santé, selon ce praticien.

D’après les explications de Dr. Bramki, il est important pour les malades chroniques d’avoir un avis médical avant d’opter pour la sablothérapie. Outre leur bienfaits sur la santé humaine, ces cures sont aussi l’occasion de raffermir les relations sociales, étant un espace de connaissance entre les familles des habitués.

El-Hadja H’bitet de In Salah, a affirmé à ce propos que le bain de sable qui se veut un point où plusieurs familles issues de différentes régions d’In Salah se rencontrent, représentait un espace pour le règlement des différends familiaux.

De son côté, le directeur du Tourisme et de l’artisanat de la wilaya d’In Salah, Ahmida Ben Ezzaïr, a fait savoir que le secteur tendait à valoriser et à promouvoir la sablothérapie au niveau du la wilaya, compte tenu du nombre important des curistes, ce qui en fait un facteur important pour la promotion touristique dans cette wilaya.

En plus de ses vertus sanitaires indéniables, le bain de sable apporte un plus à cette wilaya qui recèle de grands atouts touristiques à l’image de ses sables dorés et de ses oasis de palmiers ou encore ses paysages éblouissants attirant, chaque année, un grand nombre de touristes nationaux et étrangers.

APS