Métro d'Alger

Reprise de l’activité du Métro d’Alger: Soulagement des Algérois

Le retour en service, jeudi, du Métro d’Alger a constitué un grand soulagement pour les Algérois qui se sont réjouis de cette reprise du trafic après un arrêt d’un an et demi en raison de la pandémie du coronavirus.

Un énorme soulagement a été observé chez les citoyens suite à la reprise de l’activité de ce moyen de transport vital qui leur permet de gagner du temps et diminuer le stress et le casse-tête du stationnement de leurs véhicules.

Mesures sanitaires strictes accompagnent la reprise

La reprise de l’activité du métro d’Alger après 18 mois d’arrêt, en raison de la pandémie du Covid-19 sera accompagnée de mesures sanitaires strictes instaurées par l’Entreprise Métro d’Alger (EMA), a indiqué mercredi un communiqué de la société.

244712933 344833427439382 2730862795818628114 n
Métro d’Alger – Mesures sanitaires strictes accompagnent la reprise

“Il est porté à la connaissance des usagers du Métro d’Alger qu’un protocole sanitaire est mis en place dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19”, a souligné le communiqué.

Ce protocole sanitaire comporte plusieurs mesures, entre autres, le port obligatoire du masque, informe l’EMA, précisant que “toute personne ne se conformant pas à cette prescription sera interdite d’accès”.

L’exploitation du Métro d’Alger se fera également dans la limite de 50% des capacités offertes, dans le cadre du même protocole.

Mobilisation d’un dispositif sécuritaire de 300 policiers

af82f908579403d1aab2c0031d86c02d MLa Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN) a mis en place un plan sécuritaire prévoyant la mobilisation de formations fixes et mobiles de 300 policiers pour la sécurisation du Métro d’Alger, dont l’activité reprendra jeudi, a indiqué mercredi un communiqué de la DGSN.

“En prévision de la reprise de l’activité du Métro, fixée au jeudi 7 octobre 2021 et pour accompagner cette opération, la DGSN a mis en place un plan sécuritaire visant la sécurisation du Métro et des voyageurs”, lit-on dans le communiqué.

Ce plan prévoit “la mobilisation de formations sécuritaires fixes et mobiles, comportant 300 policiers formées répartis sur toute la ligne du Métro y compris les entrées et sorties et dotés des différentes techniques modernes à même de faciliter le contrôle et la sécurisation”.