les bienfaits du jeûne

Pr Samia Zekri – voici la bonne hygiène alimentaire pour préserver les bienfaits du jeûne

Plusieurs spécialistes en maladies chroniques et en nutrition estiment qu’une bonne hygiène alimentaire est à même de préserver les bienfaits du jeûne, notamment avec l’existence d’alternatives aux plats riches en matières grasses et en sucres qui nuisent souvent à la santé.

A cet effet, Pr Samia Zekri, spécialiste en éducation thérapeutique à l’Etablissement hospitalier public (EHP) de Birtraria (Alger) a indiqué qu’une alimentation excessive et déséquilibrée pourrait “parfois conduire les consommateurs aux urgences, voire même tomber dans un coma en particulier pour ceux atteints de maladies chroniques”.

Durant le mois sacré, les familles algériennes entament une véritable course pour la préparation de nombreux mets riches en matières grasses et en sucres déconseillés pour la santé, sans prendre en considération les valeurs nutritives.

French Version - Si+ material to ma...
French Version - Si+ material to make hydrogen fuel transportation and storage safer

Citant à titre d’exemple la surconsommation des aliments riches en sucres, à l’instar des boissons gazeuses et du pain, la même spécialiste explique qu'”une baguette de pain contient l’équivalent de 25 morceaux de sucre”, même si au goût, le consommateur ne le sent pas, avant de relever que “c’est la même quantité ou plus contenue dans le pain traditionnel”.

Pr. Zekri recommande, en outre, de remplacer les boissons gazeuses par de l’eau aromatisée au jus de citron et aux feuilles de menthe pour obtenir une boisson rafraîchissante, de même qu’elle conseille de rompre le jeûne par une salade de légumes suivie du plat d’entrée et autres plats, le tout sans excès.

dattes algérienne
Connaissez-vous les variétés de dattes algérienne ?

Il est également recommandé de manger un seul fruit, surtout si le jeûneur a rompu le jeûne avec des dattes, afin d’éviter une éventuelle hypoglycémie ou complication, a-t-elle préconisé.

Concernant les entremets servis en soirée pour accompagner thé et café, la spécialiste recommande de ne consommer que très peu de Zlabia ou de Kalb Louz, sachant que chaque morceau contient l’équivalent de 17 morceaux de sucres.

Il est toutefois possible pour les personnes souffrant du colon et qui ne peuvent pas consommer des légumes cuits au Ftour, de prendre des légumes à la vapeur et du Bourak plutôt au four que frit.

Il faudra également veiller à consommer deux litres d’eau entre les repas du Ftour et du S’hour et tenter de marcher ou de bouger pendant au moins 30 minutes afin de pouvoir bénéficier des bienfaits du jeûne.

Dr. Samir Kibour, pharmacien et spécialiste de la nutrition, affirme que plusieurs franges de la société s’approvisionnent en médicaments contre l’inconfort intestinal en ce mois sacré, du fait d’une consommation excessive, entrainant souvent des malaises après les deux principaux repas.

Outre les avantages cités dans le Coran, des études scientifiques dans le domaine de la nutrition sont venues confirmer les bienfaits du jeûne, a-t-il rappelé.

APS