visa électronique

L’Algérie se dirige vers l’adoption du visa électronique (VIDÉO)

L’Algérie s’oriente vers l’adoption du visa électronique, afin de faciliter l’entrée de ceux qui souhaitent visiter l’Algérie, et travaille également à élargir les horizons du tourisme pour attirer les touristes étrangers.

Le Premier ministre Ayman Ben Abd Al-Rahman a révélé l’intention de l’Algérie d’adopter un visa électronique pour faciliter l’entrée de ceux qui souhaitent visiter l’Algérie, et a déclaré : “L’Algérie s’oriente vers l’adoption d’un visa électronique pour faciliter l’octroi d’un visa algérien”.

Simplifier les démarches pour obtenir le visa électronique

En marge de le 21e Salon international du Tourisme et des Voyages (SITEV), le ministre a ajouté que le recours au visa électronique permettrait « de faciliter et d’ouvrir des portes à ceux qui souhaitent se rendre en Algérie », appelant dans le même contexte à accorder les facilités nécessaires et simplifier les procédures, afin d’élargir les horizons touristiques et d’encourager les touristes à visiter notre pays.

Ayman Ben Abd Al-Rahman a admis que le visa algérien est parmi les plus difficiles au monde, “et l’adoption du visa électronique faciliterait cela et ouvrirait les portes à ceux qui souhaitent visiter l’Algérie”.

Améliorer la qualité et la rapidité des services

D’autre part, le Premier ministre Ayman Ben Abd Al-Rahman a appelé les agences de tourisme à contribuer à la promotion touristique de l’Algérie et à présenter des offres importantes qui contribueraient à couvrir la demande et à réduire les prix, soulignant que la bataille actuelle et future pour le secteur du tourisme est représentée dans le la qualité des services et la continuité de leur prestation.

Ayman Ben Abd Al-Rahman a reconnu qu’il y avait des lacunes au niveau des services, que les institutions nationales de transport doivent rectifier afin de suivre le rythme de la renaissance que nous voulons ressusciter pour consolider notre présence en Afrique et auprès des pays frères.

Dans une allocution avec le directeur d’Air Algérie, en marge de le 21e Salon international du Tourisme et des Voyages (SITEV), le ministre a également souligné que l’Algérie parie sur sa présence au fin fond de l’Afrique et sur la consolidation des relations, notamment avec les pays frères, en augmentant le nombre de vols et l’ouverture de nouvelles routes, que ce soit par voie aérienne ou maritime.

Ayman Ben Abd Al-Rahman a expliqué : « Cette renaissance doit aller de pair avec la qualité des services. » Il a appelé à reconnaître l’existence des carences en disant : « Reconnaître les carences est une vertu et travailler à remédier aux carences au niveau de tous les services est ce que nous devons concentrer sur.”

380 itinéraires touristiques proposés par le portail du Ministère du Tourisme

Ayman Ben Abd Al-Rahman a appelé les agences de tourisme à chercher à promouvoir le tourisme intérieur, notant : « Nous avons besoin d’offres attractives pour attirer les touristes ».

Il a estimé que le portail électronique du ministère du Tourisme propose 380 itinéraires touristiques, sur lesquels les agences de tourisme devraient travailler pour faciliter le travail, en étudiant ces parcours et en élaborant des programmes spéciaux pour chaque saison, hiver, automne, été, afin d’organiser des voyages vers diverses parties du pays.