Algérie

L’Algérie retirée de la liste rouge de la France

Bonne nouvelle pour les algériens, l’Algérie ne figurait plus sur la liste rouge des voyages en France.

La décision a été annoncée au Journal officiel de la République française le samedi 9 octobre. Il entre en vigueur lundi 11 octobre prochain et précise le décret pris par le ministre français de la Santé Olivier Véran.

Après l’amélioration récente des conditions sanitaires du pays, le retrait de l’Algérie de la liste rouge de la France est prévisible. Après la troisième vague particulièrement sévère cet été, la pollution a commencé à baisser à la mi-septembre.

Actuellement, l’Algérie enregistre chaque jour moins de 150 nouveaux cas d’infection au covid-19. A l’hôpital, la pression a également fortement chuté. Deux autres pays du Maghreb, le Maroc et la Tunisie, ont également quitté la liste rouge de la France.

Que va-t-il changé pour les voyageurs algériens ?

Rappelons également que l’Algérie a été classée zone à risque par la France le 21 août. Durant cette période, le pays connaît la troisième vague la plus meurtrière de covid-19. Aujourd’hui, l’Algérie a quitté la liste rouge et s’est retrouvée sur la liste “orange” comme auparavant.

Cette nouvelle décision va logiquement assouplir les conditions d’entrée en France. Depuis que le vaccin Sinovac a été reconnu, seuls les voyageurs non vaccinés seront concernés par ces conditions.

Désormais, ils doivent justifier d’un motif impérieux de test PCR moins de 72 heures avant le départ (au lieu des 48 heures actuelles) ou d’antigénicité (-48 heures, inchangé). De plus, il existe une auto-quarantaine de 7 jours au lieu d’une quarantaine obligatoire de 10 jours.

Comments are closed.