Algérie

L’Algérie renforce son dispositif de contrôle des voyageurs

Bien que l’Algérie ne soit pas un excellent pays touristique, pour des raisons sécuritaires et politiques, les autorités de haut niveau du pays portent toujours une attention particulière aux voyageurs entrant et sortant d’Algérie.

À cet égard, un nouveau système de contrôle des passagers a été récemment mis en place pour renforcer les mesures contre le terrorisme et la criminalité transnationale. Il s’agit en fait d’un dispositif national de traitement de l’information des voyageurs, annoncé dans le décret présidentiel signé par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et publié au Journal officiel n°71 du 20 septembre 2021.

« Le dispositif, placé auprès du Premier ministre, comprend : un conseil d’orientation et de coordination ; une unité nationale d’informations passagers », lit-on dans le texte du décret. Outre le premier ministère, d’autres participeront également à la mise en œuvre du dispositif notamment le ministère de la Défense et celui de l’Intérieur.

Quelles données doivent être collectées auprès des passagers entrant en Algérie ?

Quant aux informations sur les passagers mentionnées dans l’appareil, il s’agit de données API (Advanced Passenger Information), y compris toutes les informations générales sur les vols, l’enregistrement des passagers et les informations contenues dans les passeports ou autres documents de voyage.

Ajoutez-y les données PNR (Passenger Name Record) liées au fichier de réservation. L’autorité du directeur général de la sécurité intérieure (DGSI) est chargée de collecter ces informations en créant une unité opérationnelle.

Quel est le rôle des compagnies aériennes ?

Logiquement, les sociétés de transport (aérien, maritime, ferroviaire, etc.) jouent un rôle important dans le cadre du système car il s’agit d’un problème de collecte d’informations voyageurs.

Par conséquent, le décret présidentiel oblige les sociétés de transport et les agences de voyages à transmettre « par voie électronique » des informations et des données à l’unité et aux passagers au moment de la réservation, de l’enregistrement et de l’embarquement, des passagers, des destinations, du transit ou du départ du territoire national. que les données des membres d’équipage et des informations détaillées sur leurs véhicules. “