Feux de forêts Algérie

L’Algérie envisage de se doter de 8 canadairs Beriev Be-200

Malgré les efforts de la protection civile et des militaires de l’ANP et l’envoi de deux canadairs français, l’incendie dévastateur en Algérie continue de causer des pertes matérielles et humaines.

Face à cette situation dramatique, le site MENADEFENSE a souligné que le chef d’état-major algérien, le général Saïd Chengriha, a ordonné une enquête sur les obstacles qui ont entravé l’achat d’outils de lutte contre les incendies aériens. MENADEFENSE a cité ses propres sources. A cela s’ajoute également l’aspect bureautique, qui incarne la collaboration entre les différents services impliqués dans la protection incendie.

Par conséquent, le chef d’état-major algérien, le général Saïd Chengriha, décidera de relancer le projet et d’acheter six bombardiers à eau amphibies Beriev Be-200, avec l’option d’acheter deux autres appareils, mais la même source a été annoncée. Cette décision a été prise dans le cadre du renforcement du système de protection incendie.

Ce qu’est un bombardier d’eau Beriev Be-200

Le Be-200 est un hydravion hybride pouvant faire de la patrouille maritime, des missions SAR, du transport moyen de personnel (64 passagers) et d’équipements (8 tonnes de fret) et surtout larguer 12 000 litres d’eau ou de liquide retardant. A charge maximale il peut parcourir 1700 kilomètres, ce qui met l’ensemble des zones boisées du Nord Algérien à sa portée directe. Il écope en mer ou sur les surfaces d’eau douce et peut aussi être rempli au sol.

LAlgérie envisage de se doter de 8 canadairs Beriev Be 200
Ce qu’est un bombardier d’eau Beriev Be-200

Si l’info est confirmée elle signera le retour en force du constructeur aéronautique russe surtout que ces avions seront rejoint par le probable futur Awacs des forces de défense aérienne du territoire le A-100.

Pour rappel, ce type d’avion a récemment été utilisé pour éteindre les incendies qui ont frappé les forêts de Grèce.