Iherir (wilaya d’Illizi) classé sur la liste RAMSAR des zones humides d’importance internationale par l’UNESCO. Le mythique désert des Ajjers. Cet étrange paysage offre un grand intérêt géologique et abrite l’un des plus importants ensembles d’art rupestre préhistorique du monde.

Plus de 15 000 dessins et gravures permettent d’y suivre, depuis 10.000 ans avant Jésus-Christ jusqu’aux premiers siècles de notre ère, les changements du climat, les migrations de la faune et l’évolution de la vie humaine aux confins du Sahara.

La vallée d’Iherir comme vous ne l’avez jamais vu

l’un des plus beaux sites rupestres d’Algérie. Le panorama de formations géologiques présente, quant à lui, un intérêt exceptionnel avec ses forêts de rochers de grès érodé… Située dans le monde fabuleux de forêts de pierre, de gorges spectaculaires et de canyons labyrinthiques au nord du Tassili n’Ajjer et à 200 kilomètres de Djanet, l’oasis d’Iherir abrite un ensemble d’habitations blotties au fond d’un canyon à 1400 mètres d’altitude.

Avec le Tassili n’Adjer, la vallée d’Iherir est classée patrimoine mondial (Unesco, 1982) et réserve de l’homme et de la biosphère (Unesco, 1986). Elle est reconnue zone humide d’intérêt mondial aux termes de la convention de Ramsar (Unesco, 2001).

La vallée d’Iherir comme vous ne l’avez jamais vu

C’est un monde de paysages extraordinaires, riche d’une végétation et d’une faune variées et parfois endémiques, où les oueds permanents sont le dernier refuge des poissons, en plein Sahara. C’est aussi un très haut lieu de l’art rupestre proto-Berbère

Cette région de plateaux procure fraîcheur en été et assure des écarts de températures modérés en hiver. A proximité d’Ihérir et de gueltas verdoyantes, on peut découvrir un village, aujourd’hui abandonné, qui fut pendant des années le village d’été des habitants d’Ihérir. Quelques rares familles viennent récolter les dattes sur ces lieux, mais n’y habitent pas.

La vallée d’Iherir comme vous ne l’avez jamais vu

Iherir est une merveille pour les Touaregs eux-mêmes, pour les randonneurs curieux, et pour les scientifiques de tous horizons: géologues, naturalistes, préhistoriens… De taille plus humaine que le Hoggar, le Tassili n’Ajjer n’en est pas moins spectaculaire au point d’être classé patrimoine mondial par l’UNESCO.

La vallée d’Iherir comme vous ne l’avez jamais vu