Feux de forêt

Feux de forêt: poursuite des caravanes d’aides aux sinistrés

Le mouvement des caravanes de solidarité et des convois d’aides au profit des sinistrés des feux de forêt ayant touché plusieurs wilaya du nord-est du pays, s’est poursuivi vendredi.

Dans la wilaya de Souk Ahras, les premiers convois de dons et d’aides aux familles sinistrées suites aux feux de forêts enregistrés dans plusieurs régions du pays, faisant 37 morts et 183 blessés, sont arrivés au lieu réservé à leur collecte et à leur conservation, a-t-on appris auprès des services de la wilaya.

Les mêmes services ont annoncé l’arrivée de camions transportant des tonnes de denrées alimentaires, de bouteilles d’eau potable, de couches pour adultes et enfants, de couvertures, de matelas et de médicaments, en provenance d’Alger, de Tébessa, de Sétif, de Khenchela et de Mila.

Un espace a été réservé au siège de la wilaya pour collecter ces aides, qui ont été distribué, ce vendredi après-midi, au profit des personnes touchées par les incendies dans les communes de Zaarouria, Lahnancha, Tikach et le chef-lieu de la wilaya.

De son côté, le directeur locale de l’activité sociale, Ahmed Brahimi, a indiqué que 8 cellules de proximité relevant de la direction ont apporté une aide psychologique aux familles sinistrées.

A Bordj Bou Arreridj, le wali de la wilaya, Mohamed Ben Malek a donné le coup d’envoi d’une caravane de solidarité composée de plusieurs camions transportant différents produits alimentaires, des couvertures, des médicaments et des matériels anti-incendies.

M.Ben Malek a affirmé que cette caravane, qui s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’esprit de solidarité entre les Algériens, sera suivi d’autres convois au cours de la semaine prochaine, saluant, à l’occasion, toutes les personnes qui ont participé à ce don de solidarité.

A Tizi Ouzou, une caravane d’aides a démarré du siège de la wilaya, Larbaà Nath Irathene, Friha et Ain Hammam, à destination de Souk Ahras et El-Tarf, à l’initiative de différentes associations humanitaires et professionnelles et du CRA.

Dans la wilaya de Mostaganem, une autre caravane de solidarité chargée d’aides au profit des familles sinistrées a démarré à destination des deux wilayas suscitées.

La caravane qui a démarré dans la nuit de jeudi à vendredi, contient plus de 60 tonnes de denrées alimentaires, des couvertures et des produits pharmaceutiques et médicaux, indique un communiqué de la cellule de communication de la wilaya dont une copie est parvenue à l’APS.

Ces aides ont été collectées par des opérateurs économiques et des acteurs de la société civile (association à caractère social et caritative), ainsi que des bienfaiteurs.

Large élan de solidarité des organisations patronales du pays

De leur côté, les entreprises algériennes publiques et privées, représentées par leurs organisations patronales, apportent actuellement leur contribution à l’élan solidaire au profit des citoyens sinistrés dans les wilayas, notamment de l’Est du pays.
Ainsi, le Conseil du renouveau économique algérien (CREA) a appelé, dans un communiqué transmis à la presse, l’ensemble des opérateurs économiques adhérents à “se mobiliser pour soutenir la population dans cette terrible épreuve”.

Des cellules de proximité au niveau des wilayas d’Alger, Oran, Constantine et Béjaia sont organisées pour recevoir des dons matériels dans des entrepôts prévus à cet effet “afin de pourvoir aux premiers besoins de la population sinistrée en eaux, médicaments, denrées alimentaires et literie”, selon le CREA.

Pour sa part, le président de la Confédération algérienne du patronat citoyen (CAPC), Samy Agli, a affirmé à l’APS que la contribution solidaire de son organisme constitue “un devoir national” dans de telles situations, surtout que “le pays a besoin aujourd’hui de toutes les énergies pour faire face aux incendies”, a-t-il estimé.

“Dans ces circonstances tragiques, la CAPC a mobilisé l’ensemble de ses responsables de bureaux de wilayas et l’ensemble de ses membres pour mener des opérations de collecte et d’acheminement des différentes aides”, a indiqué le président de la CAPC.

De son côté, la présidente de Confédération générale des entreprises algériennes (CGEA), Saida Neghza, abonde dans le sens du “devoir national” de contribution à l’élan de solidarité pour son organisation patronale.

Elle a fait savoir que son organisation patronale contribue à l’élan de solidarité au profit des victimes des incendies en fournissant des dons alimentaires, des équipements électriques et des engins de travaux publics appartenant aux entreprises membres de l’organisation patronale.

A noter que dès les premiers feux de forêt déclarés à travers plusieurs wilayas du pays, l’Etat a mobilisé tous les moyens matériels et humains nécessaires pour les circonscrire et prendre en charge les sinistrés.

Plusieurs services et institutions de l’Etat, à leur tête les unités de la Protection civile et les forces de l’Armée nationale populaire (ANP), ont été réquisitionnés pour venir à bout des feux de forêt et prendre en charge les blessés et les sinistrés, en application des instructions du président de la République, M. Abdelmadjid Tebboune.

APS