Algérie Ferries

Algérie Ferries – les employés réclament l’ouverture des frontières maritimes

Près de quatre mois après la réouverture des frontières aériennes, la reprise des vols internationaux a redynamisé les activités de l’Algérie. Ainsi, la compagnie nationale a bénéficié de l’augmentation substantielle du nombre de vols décidée par le Président de la République.

En revanche, certains représentants notamment ont également appelé à la reprise du transit maritime suspendu depuis mars 2020. Outre les représentants et les acteurs politiques, les salariés d’Algérie Ferries sont également sortis de leur silence, appelant à la réouverture des frontières maritimes et à la reprise des activités des compagnies souffrant actuellement d’une crise financière sans précédent.

Selon nos confrères d’Echorouk, certains des salariées de la société de transport maritime se sont rassemblés hier le dimanche 19 septembre au niveau du siège social de l’ENTMV afin de réclamer le paiement de leurs salaires impayés depuis plus de 15 jours. Ce retard coïncide non seulement avec la rentrée scolaire et les frais liés à l’achat de fourniture qu’elle implique, mais aussi avec la flambée des prix de denrées alimentaires.

Selon la même source, des employés d’Algeria Ferries ont déposé une plainte demandant à la compagnie de reprendre les activités d’une compagnie injustement marginalisée, car Algeria Airlines a non seulement pu reprendre ses vols, mais a également été en mesure de fournir des services hebdomadaires à partir d’une augmentation de fréquence 32 services. Ils prétendent qu’en raison de la crise sanitaire, les frontières aériennes et maritimes ont été fermées, est-ce donc pour maintenir la fermeture du Algérie Ferries ?

Algérie Ferries, des pertes financières colossales

Les salariés veulent savoir pourquoi, malgré les meilleurs efforts de l’entreprise, notamment la mise en place d’un accord sanitaire strict en coopération avec le ministère de la Santé, celui-ci est toujours ignoré. A quoi bon acheter un nouveau navire de luxe (Badji Mokhtar 3) alors que le passage frontalier est toujours suspendu ? Ils veulent toujours savoir.

Il convient de souligner par ailleurs que la filiale l’ENTMV, en l’occurrence Algérie Ferries devra obtenir dans les prochains jours un prêt bancaire d’une valeur de 13 milliards de centimes afin de rémunérer ses employés. En effet, c’est la Banque Extérieure d’Algérie (BEA) qui a été sollicité pour lui octroyer ce prêt.

Il est à noter que la compagnie a subi d’importantes pertes en raison de la suspension de ses activités afin d’activer les mesures de précaution pour faire face au virus Corona, estimé à 1400 milliards de centimes depuis la suspension de ses vols en mars 2020, et 750 croisières ont été annulées et la perte de 500 000 passagers et 150 véhicules, ce qui lui a fait subir de lourdes pertes.